Les Drummondvilloises auront accès à des sages-femmes

Un peu plus d'une dizaine d'années après la création de la Maison de naissance de la Rivière, située à Nicolet, les Drummondvilloises pourront enfin avoir accès à des sages-femmes dans leur municipalité et accoucher avec leur aide au centre hospitalier Sainte-Croix. Un point de service est aménagé au CLSC Drummond, rue Saint-Jean.
« On répond à un besoin exprimé de plus en plus fort par les femmes de la région, explique la responsable des sages-femmes de la Maison de naissance, Barbara Paquet, précisant que 55 des 372 demandes d'accompagnement de 2015 provenaient de Drummondville. Il y a une nette progression tant ici qu'à Victoriaville ».
Cette annonce répond également à l'objectif du CIUSSS d'offrir aux gens des services de proximité. Il s'agit d'un troisième point de service pour l'organisme de Nicolet, après Trois-Rivières et Victoriaville.
DE PLUS EN PLUS RECONNUES
Ce genre de percée des sages-femmes n'aurait pas été possible il y a une dizaine d'années. La profession a longtemps été méconnue et toutes sortes d'informations, souvent fausses, ont été véhiculées. Aujourd'hui, la pratique est similaire à celle offerte par la médecine traditionnelle, ce n'est que la philosophie entourant la naissance qui diffère.
« Dans le passé, il y avait beaucoup de méconnaissance par rapport à la pratique. Maintenant que la connaissance de la profession est meilleure, il y a moins de réticence », affirme la directrice du programme jeunesse-famille au CIUSSS MCQ, Nathalie Garon, ajoutant que l'un des prochains objectifs était de permettre l'accompagnement par sages-femmes à l'Hôtel-Dieu d'Arthabaska de Victoriaville.
On compte une dizaine de sages-femmes sur le territoire de la Mauricie et du Centre-du-Québec. Deux sont attitrées à la région de Drummondville et deux autres à Victoriaville.