C'est la firme Midnight Sun du Yukon qui a remporté la Coupe des dieux 2017. Warren Zakus et sa femme Kiara Adams (au centre) et toute leur équipe étaient très heureux de cette victoire.

Les dieux du ciel viennent du Yukon

La firme du Yukon Midnight Sun a remporté l'édition 2017 de la Coupe des dieux des Grands Feux Bell. Pour cette équipe passionnée, c'est une véritable reconnaissance de l'art pyrotechnique qu'elle s'évertue à créer.
Parmi les quatre firmes en compétition, trois en étaient à leur première participation, dont Midnight Sun. Son spectacle I want to ride my bike to the moon lui a valu la première place. La firme québécoise PyroSpek, pour qui c'était la deuxième apparition, s'est classée deuxième.
Jean-Marc Bénard, président du jury des Grands Feux Bell, soulignait la très haute qualité des feux présentés cette année. Le jury a ainsi eu la dure tâche de trancher en se basant sur plusieurs critères.
« On évalue entre autres la qualité des pièces, c'est-à-dire leur diversité, la luminosité, les couleurs, la synchronisation avec la musique. Il y a aussi la question de la transition entre les tableaux. »
C'est ainsi la création ludique de Midnight Sun, présentée vendredi, qui a obtenu la faveur du jury, composé d'une vingtaine de personnes.
« Il y en a qui disent que la finale est tributaire de beaucoup de choses et souvent on se base sur une finale tout en explosion et en sonorité. Eux, ils ont démontré le contraire. Leur côté artistique a été démontré jusqu'à la toute fin dans la finesse des pièces, les amalgames de couleurs, la façon de présenter, la proximité de la musique avec les feux, la synchronisation... Je pense qu'ils ont montré beaucoup d'émotions à travers leurs différents tableaux », estime M. Bénard.
Warren Zakus et sa femme Kiara Adams de la firme yukonnaise étaient très excités de cette victoire. Pour ceux qui occupent d'autres emplois à temps plein, cela représente une belle reconnaissance. Ils soulignent d'ailleurs que pour eux, les feux d'artifice sont une forme d'art passionnante.
Les échos de la Fête
Dimanche, Veronica Winter est montée sur la scène du Bistro SAQ. Rappelons qu'elle fait aussi partie de la formation Eager Dance en plus d'être ambassadrice au Centre d'Art de Richmond.
La Fête pour de bonnes causes
Dimanche, Patrick Rodrigue et Lyndia Grégoire ont sensibilisé les festivaliers au don de plasma. Depuis un an et demi, il est possible de donner du plasma en permanence au 3200, rue King Ouest. Les protéines contenues dans cette substance sont alors transformées en médicaments. Le centre qui est une branche d'Héma-Québec est ouvert du lundi au vendredi de 7 h à 20 h 30 et le samedi de 8 h à 14 h.
De jeudi à vendredi, l'équipe de la Coopérative des travailleurs d'ambulances de l'Estrie ont pédalé plusieurs centaines de kilomètres sur un vélo stationnaire. L'activité servait à amasser des fonds alors que le 15 septembre prochain, dix paramédicaux de l'Estrie se joindront à d'autres membres de la profession afin de parcourir 500 km entre Québec et Ottawa. L'argent amassé servira pour tout ce qui est relié au choc post-traumatique chez les paramédicaux et pour ériger un monument à Ottawa honorant les gens de la profession décédés en fonction.
Coups de coeur des festivaliers
« Sally Folk, elle est extraordinaire. Elle a rempli la salle, elle était dynamique! Pagliaro était formidable aussi, il a vraiment offert une longue performance. Hedley ce n'est pas mon genre, mais je dois dire qu'il y avait beaucoup d'atmosphère. Et Columbus, il était tellement bon! » affirme Denise Sirois qui a eu un faible pour les prestations au Bistro SAQ.
Christian Roy vient surtout pour profiter de l'ambiance. Dimanche soir, il avoue qu'il tendrait l'oreille pour les 2 Frères et Paul Piché. La Fête du Lac est pour lui l'occasion de célébrer le début des vacances.