Les cols bleus fidèles à leur syndicat

Les cols bleus de Sherbrooke, courtisés par la Fédération indépendante des syndicats autonomes (FISA), ne changeront pas d’allégeance syndicale. La FISA a publié un communiqué vendredi pour annoncer qu’elle renonçait au maraudage auprès de ces employés municipaux.

Dans le communiqué, la FISA rapporte avoir entrepris le maraudage il y a une dizaine de jours selon la procédure prévue au Code du travail. « La réception des cols bleus permettait à la FISA de croire à un véritable désir de changement. »

Le Syndicat canadien de la fonction publique, qui représente actuellement les cols bleus, se serait toutefois montré suffisamment convaincant pour que ses membres lui renouvellent leur confiance. 

« Dans ces circonstances et prenant acte du désir d’une majorité de cols bleus, la FISA cesse, ce jour, sa campagne de maraudage. »

La FISA représente les cols blancs et les étudiants de la Ville de Sherbrooke. 

« Nous assurons le SCFP de notre appui dans les prochains combats qui pourraient rejoindre nos deux organisations, à Sherbrooke et ailleurs. »