La Tribune
La ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentale du Canada a souligné vendredi le lancement des consultations publiques pour la révision des normes biologiques canadiennes. Marie-Michèle LeMoine, secrétaire du conseil d’administration de l’Association pour le commerce des produits biologiques, Tia Loftsgard, directrice générale de l’Association pour le commerce des produits biologiques, Nicole Boudreau, directrice générale de la Fédération biologique du Canada, Marie-Claude Bibeau, députée de Compton-Stanstead et ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire du Canada et Marcel Groleau, président de la Table de développement de la production biologique de l’UPA et président de l’UPA.
La ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentale du Canada a souligné vendredi le lancement des consultations publiques pour la révision des normes biologiques canadiennes. Marie-Michèle LeMoine, secrétaire du conseil d’administration de l’Association pour le commerce des produits biologiques, Tia Loftsgard, directrice générale de l’Association pour le commerce des produits biologiques, Nicole Boudreau, directrice générale de la Fédération biologique du Canada, Marie-Claude Bibeau, députée de Compton-Stanstead et ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire du Canada et Marcel Groleau, président de la Table de développement de la production biologique de l’UPA et président de l’UPA.

Les citoyens invités à donner leur opinion à propos de la norme biologique du Canada

Jasmine Rondeau
Jasmine Rondeau
La Tribune
Après avoir fait l’objet de chauds débats lors de consultations auprès de l’industrie, la révision de la norme biologique du Canada sera officiellement soumise aux critiques des citoyens et producteurs, qui sont invités à s’exprimer sur la question pour une période de 90 jours.