La Tribune
Vice-président du syndicat des chauffeurs de la STS, André Marsan propose que les autobus arrêtent simplement au coin des rues King Ouest et Wellington pour une plus grande efficacité et une plus grande fluidité au lieu de s’immobiliser de longues minutes au terminus de la station du Dépôt.
Vice-président du syndicat des chauffeurs de la STS, André Marsan propose que les autobus arrêtent simplement au coin des rues King Ouest et Wellington pour une plus grande efficacité et une plus grande fluidité au lieu de s’immobiliser de longues minutes au terminus de la station du Dépôt.

Les chauffeurs de la STS veulent en finir avec la station du Dépôt

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
La Tribune
SHERBROOKE — Les chauffeurs de la Société de transport de Sherbrooke (STS) en ont assez de faire un arrêt à la station du Dépôt, au centre-ville. André Marsan, vice-président du syndicat des chauffeurs, propose plutôt un arrêt pur et simple au coin des rues King Ouest et Wellington pour une plus grande efficacité et une plus grande fluidité.