La Tribune
Des membres du Syndicat des chargées et des chargés de cours de l’Université de Sherbrooke (SCCCUS), qui représente environ 2600 membres, ont tenu une action de visibilité, lundi matin : ils estiment que le dossier n’avance pas assez vite.
Des membres du Syndicat des chargées et des chargés de cours de l’Université de Sherbrooke (SCCCUS), qui représente environ 2600 membres, ont tenu une action de visibilité, lundi matin : ils estiment que le dossier n’avance pas assez vite.

Les chargés de cours de l’UdeS s’affichent

Isabelle Pion
Isabelle Pion
La Tribune
Les chargés de cours de l’Université de Sherbrooke ont tenu une première action de visibilité, lundi matin, dans le cadre du renouvellement de leur convention collective. Une vingtaine de membres ont manifesté en bordure du Centre sportif, alors que les cours reprenaient à l’UdeS. Une première rencontre de conciliation doit avoir lieu d’ici la mi-janvier.