Il en sera terminé des cartes aubergine dans les deux hôpitaux sherbrookois.

Les cartes d’hôpital maintenant blanches

La phrase est un classique lorsque les patients se présentent à un rendez-vous dans l’un des deux hôpitaux universitaires de Sherbrooke : « Avez-vous votre carte d’hôpital aubergine? » On n’entendra plus parler bientôt de la couleur de la carte d’hôpital dans les différentes installations du CIUSSS de l’Estrie-CHUS. Peu à peu, les cartes d’hôpital de couleur disparaîtront pour faire place à des cartes blanches dans toutes les installations. Ainsi, il en sera terminé des cartes aubergine dans les deux hôpitaux sherbrookois, des cartes bleues à l’Hôpital de Magog ou à l’Hôpital Brome-Missisquoi-Perkins par exemple.

Il n’est pas question d’uniformiser les dossiers d’hôpitaux. Ainsi, pour fréquenter l’Hôpital de Magog, il faudra toujours avoir une carte de cette installation. Même chose pour venir passer un examen à l’Hôpital Fleurimont ou à l’Hôtel-Dieu par exemple. Si les cartes changent de couleur, c’est simplement que le fournisseur de cartes a pris la décision de cesser de fabriquer des cartes de couleur.

« À partir de maintenant, notre fournisseur ne fabrique plus que des cartes blanches », signale Geneviève Duplantie, coordonnatrice des services d’archives, d’accueil et d’administration au CIUSSS de l’Estrie-CHUS.

Pour les usagers, le changement de couleur n’a donc aucun impact. Et tous ceux qui ont des cartes de couleur peuvent les garder jusqu’à ce qu’elles expirent, brisent ou soient égarées.

« Les cartes restent bonnes. D’ailleurs dans certaines installations, nous écoulons encore des stocks de cartes de couleur avant de passer aux nouvelles blanches », ajoute Mme Duplantie.