La Tribune
Il en sera terminé des cartes aubergine dans les deux hôpitaux sherbrookois.
Il en sera terminé des cartes aubergine dans les deux hôpitaux sherbrookois.

Les cartes d’hôpital maintenant blanches

Marie-Christine Bouchard
Marie-Christine Bouchard
La Tribune
La phrase est un classique lorsque les patients se présentent à un rendez-vous dans l’un des deux hôpitaux universitaires de Sherbrooke : « Avez-vous votre carte d’hôpital aubergine? » On n’entendra plus parler bientôt de la couleur de la carte d’hôpital dans les différentes installations du CIUSSS de l’Estrie-CHUS. Peu à peu, les cartes d’hôpital de couleur disparaîtront pour faire place à des cartes blanches dans toutes les installations. Ainsi, il en sera terminé des cartes aubergine dans les deux hôpitaux sherbrookois, des cartes bleues à l’Hôpital de Magog ou à l’Hôpital Brome-Missisquoi-Perkins par exemple.