Les bris d'aqueduc touchent trois écoles

SHERBROOKE - Des bris d'aqueduc se sont ajoutés à Sherbrooke à la suite de la vague de froid des derniers jours et trois écoles ont notamment été touchées dans trois secteurs de la ville.

Des employés de la Ville ont dû intervenir notamment sur les rues Caron et Thibault, où les bris ont été colmatés. Des dégâts d'eau sont aussi survenus dans des écoles de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSRS), soit au Triolet, à l'école primaire Notre-Dame-de-Liesse (secteur de Deauville) et au pavillon Sacré-Cœur de l'école des Deux-Rives, dans l'arrondissement de Brompton. 

La CSRS a indiqué que ces incidents, attribuables au temps froid, ne compromettent pas la rentrée la semaine prochaine.

La Ville de Sherbrooke a fait savoir que la fuite d'eau qui a causé beaucoup de dégât dans le secteur de la rue Galt Ouest a été colmatée mercredi. Jeudi, les employés s'affairaient à réparer les dégâts connexes causés par l'eau, comme la chaussée.

Dans ce secteur, sur la rue Jolliet, l'installation Plein de tendresse du CPE l'Enfantaisie a pu ouvrir ses portes aux enfants jeudi après avoir subi une infiltration d'eau. Le sous-sol, qui abrite deux locaux, devra faire l'objet de réparations. « Tout est sous contrôle », a indiqué le directeur général du CPE, Pierre Delaunais, en soulignant que Plein de tendresse est tout de même en mesure d'accueillir ses 60 tout-petits.

Lire aussi: Le bris d'aqueduc cause près de 100 000 $ de dommages à sa maison