Les boîtes noires du vol d'Air Algérie sont arrivées en France

Les enregistreurs de bord du vol d'Air Algérie qui s'est écrasé au Mali la semaine dernière, faisant 118 victimes dont la Sherbrookoise Isabelle Prévost (NDLR), sont arrivés en France, où ils seront analysés.
Une porte-parole des autorités françaises, Martine Del Bono, a expliqué que les enregistreurs ont été reçus lundi matin et qu'ils sont entre les mains d'experts. Elle n'a pas pu préciser dans quel état se trouvent les boîtes.
L'appareil MD-83 s'est écrasé tôt jeudi, peu après avoir décollé de Ouagadoudou, au Burkina Faso, à destination d'Algiers, en Algérie.
Les drapeaux français ont été placés en berne pour trois jours, lundi, en mémoire des victimes, dont 54 étaient Françaises.
La France joue un rôle de premier plan dans l'enquête. Les autorités françaises croient que l'accident est dû à des intempéries sévères, mais elles n'excluent pas d'autres facteurs.