Josée Fontaine, directrice d’Handi Apte et d’Handi-Ressources : « La vie a été bonne pour moi. J’ai étudié en administration, mais je n’aurais pas été heureuse si j’avais été juste dans les chiffres. Si je n’avais fait que du travail social, je ne crois pas que ça m’aurait comblée non plus. J’ai eu une belle mixité des deux et c’est parfait pour moi. »
Josée Fontaine, directrice d’Handi Apte et d’Handi-Ressources : « La vie a été bonne pour moi. J’ai étudié en administration, mais je n’aurais pas été heureuse si j’avais été juste dans les chiffres. Si je n’avais fait que du travail social, je ne crois pas que ça m’aurait comblée non plus. J’ai eu une belle mixité des deux et c’est parfait pour moi. »

Les aspirations de Josée

Serge Denis
Serge Denis
La Tribune
Article réservé aux abonnés
Sherbrooke — Josée Fontaine avait l’habitude de changer de boulot aux cinq ans, ou à peu près. Après son diplôme en administration au Cégep de Sherbrooke, elle a travaillé dans le commerce au détail, dans une institution financière, puis dans une entreprise manufacturière. Jusqu’à ce qu’un de ses ex-patrons lui parle de l’organisme La Parolière, qui se cherchait une directrice. Elle y restera… six ans avant de répondre à un appel semblable de l’Alliance sherbrookoise pour l’autonomie à domicile, qui deviendra Handi Apte en 2011.