Jeudi matin, les artisans des médias étaient à l’oeuvre pour la 17e édition de La grande guignolée, comme ici au bout du pont Jacques-Cartier, où des gens de l’équipe de La Tribune sollicitaient la générosité des gens.

Les artisans des médias unis pour la bonne cause

La 17e édition de La grande guignolée des médias a débuté en force, jeudi matin, coup de départ d’un marathon de la générosité qui se déroule jusqu’au 24 décembre 2017.

Tôt jeudi matin, la collecte extérieure de denrées et d’argent a eu lieu aux intersections les plus achalandées.

Encore cette année, des journalistes et autres artisans du monde des médias sollicitaient des dons afin de permettre à des milliers d’Estriens et à leur famille de vivre la période des Fêtes dans la dignité.

Les joyeux lutins de La Tribune attendaient les généreux automobilistes au bout du pont Jacques-Cartier, au coin des rues Denault et Marie-Léonie. La journaliste Mélanie Noël participait à l’activité annuelle pour la deuxième fois avec sa belle-fille Liliane Cardinal. «J’aime l’atmosphère, tout le monde est de bonne humeur», lance la spécialiste des affaires économiques au quotidien de la rue Roy.

«Je crois qu’il est important de montrer aux plus jeunes que, même si nous avons été choyés dans la vie, personne n’est à l’abri de connaître des difficultés un jour.»  

En plus de se montrer généreux, les gens ont fait preuve de patience. «Même si le feu était au vert, ils attendaient pour nous faire un don. J’ai reçu des 20 $, mais aussi six sous d’un monsieur qui ne lui restait que ça», raconte-t-elle.
«Ce n’est pas grave! Tous les dons ont leur importance.»

En fin de journée, on avait recuilli près de 100 000 $ en Estrie et au Centre-du-Québec. L’an dernier, au total, ce sont plus de 234 000 $ et près de 20 000 kg de denrées qui ont été amassés pour l’Estrie et le Centre-du-Québec.

Jusqu’à 18h

La collecte de dons en denrées et en argent sur la rue se déroule à plusieurs endroits dans la province. Les Québécois ont été invités à maintenir le rythme et à poursuivre leur grand élan jusqu’à 18h.

Les porte-parole Patrice Bernier, Jérémy Demay, Sam-Éloi Girard, Pierre Hébert, Marc Hervieux, Maxime Landry, Jean-Marie Lapointe, Vincent Leclerc et Virginie Ranger-Beauregard ont multiplié les encouragements pour inciter les gens à participer et à s’entraider.

Le chanteur et animateur Marc Hervieux s’est montré encouragé par la réponse de la population, affirmant que les gens étaient sympathiques, généreux et très heureux de donner.

Selon l’organisation de la grande guignolée 300 000 personnes ont reçu de l’aide l’an dernier et 3,2 millions $ ont été récoltés.

Plus de 34 millions $ et plusieurs dizaines de tonnes de nourriture ont été recueillis depuis la naissance de cette guignolée en 2001, au profit de plus de 100 organismes bénéficiaires.

Lorsque les collectes de rue auront pris fin, les gens pourront continuer jusqu’au 24 décembre de faire des dons en denrées alimentaires non périssables et en argent à différents endroits.

Il est aussi possible de contribuer en ligne à www.guignolee.ca : http://www.guignolee.ca/.  - Avec La Presse Canadienne