La population est invitée à commémorer les 30 ans de la tuerie de la Polytechnique de Montréal.

Les 30 ans de Polytechnique soulignés à Sherbrooke

Le Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel, le Calacs Agression Estrie, tient à commémorer les 30 ans de « la tuerie misogyne et antiféministe de la Polytechnique » de Montréal.

En hommage aux 14 femmes assassinées lors de cet attentat, dans un devoir de mémoire et aussi de changement social, l’organisme invite les citoyens à participer aux événements de mobilisation sociale.

Jeudi, le Calacs Agression Estrie organise une soirée film et réflexion. On présentera le film Polytechnique du réalisateur Denis Villeneuve. Il y aura ensuite une période de réflexion collective et d’échanges. 

« Le but sera d’identifier des pistes d’actions nécessaires pour évoluer vers une plus grande égalité entre hommes et femmes, ainsi que pour obtenir une réduction des violences faites aux femmes », mentionne un communiqué de presse. 

L’événement aura lieu à 18 h au Baobab-Café de Quartier au 1551 de la rue Dunant.

Dans un deuxième temps, le Calacs rappelle qu’à 18 h vendredi, devant l’hôtel de ville de Sherbrooke, se tiendra une vigile de commémoration du féminicide de la Polytechnique. Des rubans blancs y seront distribués, symbole de la lutte contre les violences envers les femmes. 

L’hôtel de ville sera illuminé en mauve et les drapeaux seront en berne. Il y aura des prises de parole par le Calacs, ainsi que par les organismes ConcertAction Femmes Estrie et L’Escale de l’Estrie. Un chœur interprètera « Il y a longtemps que l’on sait », une chanson écrite spécifiquement pour l’occasion. 

Les deux événements sont gratuits. Ils s’inscrivent dans le cadre de la campagne québécoise annuelle « 12 jours d’action contre les violences faites aux femmes », ajoute-t-on.

À l’UdeS

De son côté, l’Université de Sherbrooke s’associe à 14 universités à travers le Canada, de Halifax à Vancouver, pour commémorer les 30 ans de la tragédie de Polytechnique. Prenant place dans le Parc du 50e de la Faculté de génie au campus principal de l’UdeS, la commémoration commencera à 17 h avec la retransmission en direct de la cérémonie de Montréal et se poursuivra avec l’illumination d’un faisceau lumineux, puis d’une courte allocution du recteur Pierre Cossette. 

Un trio de femmes prendra également la parole : une finissante à quelques semaines de l’obtention de son diplôme, une ingénieure diplômée en 1986 de l’UdeS et une professeure de génie mécanique. La cérémonie des faisceaux lumineux de Polytechnique se déroulera en partenariat avec 14 universités canadiennes. Chacune déploiera un grand faisceau lumineux au cours de sa cérémonie.