L'entretien de la patinoire réfrigérée Bleu Blanc Bouge coûte 125 000 $ par année, alors que la Ville de Sherbrooke avait prévu une dépense annuelle de 45 000 $.

L'entretien de la patinoire Bleu Blanc Bouge coûte plus cher que prévu

L'entretien de la patinoire réfrigérée Bleu Blanc Bouge coûte trois fois plus cher à la Ville de Sherbrooke que ce qui était prévu au départ.
Les coûts d'exploitation de la patinoire réfrigérée s'élèvent à environ 125 000 $. La Ville avait plutôt anticipé une dépense de 45 000 $ annuellement.
« Il faut prendre les choses pour ce qu'elles sont. Nous avions prévu ouvrir la patinoire à 15 h, nous l'ouvrons plutôt à 9 h pour que plus de jeunes puissent en profiter. Ça coûte plus cher, oui, mais c'est notre responsabilité de la rendre disponible », a expliqué le maire de Sherbrooke Bernard Sévigny.
Plus d'heures d'ouverture signifient plus de surveillance de la part des cols bleus et une plus grande utilisation de l'équipement pour l'entretien notamment.
« Nous avons fait des choix en conséquence, par exemple de louer une zamboni plutôt que de l'acheter », a-t-il ajouté.
Selon des données recueillies par Radio-Canada, les coûts d'exploitation dans d'autres villes qui disposent d'une patinoire offerte par la Fondation du Canadien pour l'enfance sont aussi de l'ordre de 150 000 $.
« Les budgets ont été demandés au conseil et approuvés. Oui ça coûte plus cher que prévu, mais ça ne coûte pas plus cher que dans d'autres villes », a nuancé le maire Sévigny.