La construction de 116 logements sur la rue Galt Ouest ne commencera qu’au printemps 2021.
La construction de 116 logements sur la rue Galt Ouest ne commencera qu’au printemps 2021.

Léger retard dans la décontamination de Galt Ouest

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
La Tribune
La Ville de Sherbrooke observe des retards sur le chantier de la rue Galt Ouest, où elle a démoli plusieurs bâtiments en début d’année. Ces délais ne devraient pas nuire à la construction des 116 logements sociaux prévus sur le site, puisque le Parallèle de l’habitation sociale de Sherbrooke a lui-même choisi de reporter la construction au début de 2021.

« Nous avons du retard dans la décontamination en raison de la COVID. Le fait que le chantier a été fermé pendant plusieurs semaines, voire un mois et demi, a créé des trous. Ils se sont remplis d’eau. Il a fallu les vider » explique d’emblée Caroline Gravel, directrice du Service des infrastructures urbaines à la Ville de Sherbrooke.  

« Nous sommes à compléter à la fin de cette semaine la décontamination. »

Il n’y aura toutefois pas d’impact sur les travaux prévus dans la rue Galt, pour son élargissement et la construction d’une voie cyclable, entre autres. « La prochaine étape était l’enfouissement des fils. On a enlevé certains fils depuis le début des travaux, mais nous devons en réinstaller qui sont essentiels à l’alimentation hydroélectrique du secteur. Pour l’été, Hydro-Sherbrooke était capable de s’en passer, mais pour la saison hivernale, ça prend vraiment ce lien-là. Nous avons un peu de retard, mais ce n’est pas critique. »

Mme Gravel rappelle que le Parallèle de l’habitation devait commencer la construction de 116 logements au mois d’août et qu’il aurait été possible de livrer les terrains prochainement pour le début des travaux. « Ils nous ont signifié qu’ils voulaient attendre au printemps prochain pour commencer la construction étant donné qu’ils ne veulent pas devoir payer les taxes pour la période où il n’y aura pas de travaux sur le terrain cet hiver. »