Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
L’Accélérateur de création d’entreprises technologiques (ACET) pourra offrir des stages au sein des <em>startups </em>aux étudiants de la maîtrise en administration des affaires à temps plein de l’Université de Sherbrooke.
L’Accélérateur de création d’entreprises technologiques (ACET) pourra offrir des stages au sein des <em>startups </em>aux étudiants de la maîtrise en administration des affaires à temps plein de l’Université de Sherbrooke.

L’École de gestion et l’ACET s’unissent pour des stages

Simon Roberge
Simon Roberge
La Tribune
Article réservé aux abonnés
De nouvelles opportunités de stage s’offriront dorénavant aux étudiants des programmes de maîtrise en administration des affaires (MBA) de l’Université de Sherbrooke. L’École de gestion vient de conclure une entente avec l’Accélérateur de création d’entreprises technologiques (ACET).

En vertu de cette entente, l’ACET pourra offrir des stages au sein des startups aux étudiants de la maîtrise en administration des affaires à temps plein et faire appel aux étudiants des différents programmes MBA pour des demandes spécifiques d’entreprises en démarrage telles que l’élaboration de diagnostics ou de plans stratégiques. 

« L’ACET pourra offrir des stages à nos étudiants, mais ça peut se traduire aussi en besoins ponctuels, souligne, professeur Yves Trudel, directeur des programmes de MBA. Ça donne une expérience sur le terrain à nos étudiants et pour l’ACET, ça permet à leur entrepreneur de recevoir un coup de main. C’est gagnant pour tout le monde. Cet accord-là est complètement en ligne avec ce qu’on cherche à faire. »

Les étudiants du programme Droit-MBA pourraient également être appelés à fournir aux jeunes entreprises associées à l’ACET de l’information juridique nécessaire à leur avancement.

Occasion unique

Les entreprises de l’ACET couvrent différents secteurs d’activités, tels que le manufacturier, les technologies de l’information, les sciences de la vie, les technologies propres et les technologies quantiques. 

Selon M. Ghyslain Goulet, président-directeur général de l’ACET, « ce partenariat avec l’Université de Sherbrooke est une occasion unique pour les étudiants des programmes MBA de mettre à contribution leurs expériences antérieures et leurs connaissances acquises au profit des jeunes entreprises technologiques en émergence et d’avoir l’opportunité de les accompagner dans leur développement. C’est une situation gagnante pour les membres du partenariat ». 

« Cette entente est parfaitement conforme avec le positionnement de notre MBA qui se veut pratique, intégrateur et ancré dans le milieu, résume professeur Trudel. Les mandats ponctuels qui seront confiés par l’ACET à nos étudiants seront des occasions concrètes de réaffirmer ce positionnement ».

Ce partenariat s’ajoute à ceux déjà en vigueur entre l’École de gestion et Développement économique Longueuil ainsi que Sherbrooke Innopole.