La Tribune
Sherbrooke renonce à la troisième phase de son contrat avec B-CITI Solutions, qui a conçu l’application mobile pour le paiement du stationnement au centre-ville.
Sherbrooke renonce à la troisième phase de son contrat avec B-CITI Solutions, qui a conçu l’application mobile pour le paiement du stationnement au centre-ville.

Le Ville renonce à une partie du contrat avec B-CITI

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
La Tribune
La Ville de Sherbrooke se retire d’une partie de son contrat avec la firme B-CITI Solutions Inc., qui a conçu l’application permettant d’acquitter les frais de stationnement au centre-ville. Le contrat comportait trois phases, et c’est la troisième phase, qui consistait au développement et à l’implantation d’une solution intégrée de paiement de factures, qui est abandonnée.