Les visiteurs du Village québécois d’antan à Drummondville pourront profiter des lieux du vendredi au dimanche à compter du 18 juillet.
Les visiteurs du Village québécois d’antan à Drummondville pourront profiter des lieux du vendredi au dimanche à compter du 18 juillet.

Le Village québécois d’antan ouvrira ses portes le 18 juillet

Sabrina Lavoie
Sabrina Lavoie
La Tribune
Les dernières étapes du plan de déconfinement annoncé par le directeur national de la santé publique ont permis au Village québécois d’antan (VQA) de préparer sa réouverture. Celle-ci est prévue pour le 18 juillet sur « un fond de grippe espagnole ».

Malgré les nombreuses mesures sanitaires à respecter, le VQA s’engage à offrir une programmation divertissante et innovante du vendredi au dimanche. Cependant, le parc de jeux d’eau demeurera fermé, mentionne-t-on.

« La situation est plus que particulière, indique Guy Bellehumeur, directeur général. Notre ouverture tardive nous force à adapter notre offre. Ceci dit, nous avons revu nos coûts d’entrée à la baisse. Les visiteurs en ressortent donc gagnants! », soutient-il.

Afin de limiter toute manipulation, l’achat des billets estivaux se fera par le site web du VQA. Des modifications au parcours seront également apportées afin d’éviter les endroits qui ne permettraient pas aux visiteurs de respecter les deux mètres de distanciation recommandés.

« D’ailleurs, monsieur le curé traverse régulièrement le tunnel du temps afin de voir comment ça fonctionne de notre côté. Il a notamment rapporté certains équipements de protection pour les villageois qui côtoient les visiteurs », rassure M. Bellehumeur.

Rappelons que le 29 mai dernier, le Village historique de Val-Jalbert, situé dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, recevait la permission d’ouvrir ses portes dans la vague d’annonces qui concernaient les institutions muséales.

Dans l’incompréhension, le Village québécois d’antan, considéré pour sa part comme un parc thématique récréotouristique par le gouvernement, attendait impatiemment son tour.