Le téléphone n’a pas dérougi ce week-end chez Nez Rouge

Jasmine Rondeau
Jasmine Rondeau
La Tribune
Les centrales Nez Rouge de Sherbrooke, du Haut-Saint-François, de Coaticook et de Magog ont réalisé près de 1000 raccompagnements dans les nuits de vendredi et samedi. Ce troisième week-end s’est ainsi classé au premier rang en ce qui a trait à l’achalandage cette année, alors qu’il représente près de la moitié du nombre total de raccompagnements (43 %) effectués depuis le début de la saison.

Seulement pour la nuit du vendredi 13 décembre, 83 équipes de bénévoles, dont 62 formées à Sherbrooke, ont participé à faire en sorte que les rues de la région soient plus sécuritaires. Ce qui forme un total de 101 équipes pour les nuits de vendredi et de samedi.

« Malgré ce grand nombre de bénévoles, les appels pour obtenir le service n’ont pas relâchés », indique cependant Nez Rouge par voie de communiqué. 

« Il reste encore une fin de semaine avant Noël, ce qui porte à penser que les besoins en raccompagnements seront encore très nombreux le week-end prochain, écrit-on également. Les centrales de la région espèrent donc pouvoir compter encore sur la formidable mobilisation bénévole dont elles bénéficient jusqu’à présent. » 

Les Sherbrookois ont à eux seuls pu bénéficier de 1615 raccompagnements depuis le tout début la campagne, grâce à la mobilisation de 876 bénévoles.