Le système «En Alerte» sera testé mercredi après-midi

MONTRÉAL - La plupart des Canadiens doivent s'attendre à entendre sonner téléphones mobiles, téléviseurs et radios mercredi, à l'occasion d'un deuxième test du système «En Alerte».

Les organisations provinciales de gestion des urgences procéderont simultanément à des tests d'alerte publique à travers le pays afin de s'assurer que les personnes reçoivent des alertes d'urgence et peuvent prendre des mesures pour rester en sécurité.
Les alertes sont censées apparaître sur les appareils mobiles mis à jour et compatibles connectés à un réseau sans fil LTE à 13 h 55, heure locale, à l'exception du Québec où le test sera effectué une heure plus tard.
Ce deuxième test intervient après que les organisations responsables des mesures d'urgence d'Infrastructure Manitoba eurent déclaré que seulement 60 pour cent des utilisateurs de services sans fil avaient reçu une alerte lors d'un test du système en mai.
Le premier test n'a pas été audible au Québec en raison d'une erreur de codage, qui, selon l'opérateur, a été corrigée en quelques heures.
En Ontario, certaines alertes de test ont été entendues et ressenties sur les appareils mobiles, mais de nombreux abonnés au sans-fil n'ont reçu aucun signal.
Le CRTC exige que 50 pour cent des appareils sans fil vendus au Canada soient compatibles avec «En Alerte», mais le taux de couverture devrait augmenter après avril, date à laquelle la compatibilité deviendra une exigence pour tous les appareils vendus.