Le Service de police de Sherbrooke est prêt à assurer la sécurité des élèves lors du retour en classe.

Le SPS prêt pour la rentrée scolaire

Le Service de police de Sherbrooke est prêt à assurer la sécurité des élèves lors du retour en classe.
Au cours des prochains jours, des opérations spéciales de surveillance se dérouleront près des écoles primaires et secondaires.
« Nous serons aux abords des écoles pour faire respecter les limites de vitesse de 30 km/h dans les zones scolaires. Nous interviendrons aussi pour faire respecter la signalisation spécifique près des écoles comme les traverses de piétons ou les interdictions de stationnement dans les zones réservées aux autobus », explique le porte-parole du SPS, Martin Carrier.
Lors de la rentrée scolaire 2016, le SPS avait effectué 451 opérations de surveillance, alors que 388 avaient été réalisées en 2015.
L'année dernière, 200 constats d'infraction avaient été donnés, alors que 391 billets avaient été remis à des automobilistes contrevenants.
Les policiers de la division de sécurité des milieux visiteront les écoles au cours de la rentrée scolaire.
L'objectif des rencontres dans les écoles primaires et secondaires est de rappeler les règles de base pour ces nombreux piétons afin que leur sécurité puisse être assurée.
Service d'ordre autour des campus
Le SPS assurera aussi un service d'ordre à l'Université de Sherbrooke ainsi qu'à l'Université Bishop's.
« Depuis deux ans, la collaboration est très bonne avec les deux institutions de même qu'avec les associations étudiantes. Des policiers sont présents lors des activités spéciales. Nous voulons assurer la quiétude des résidents des quartiers concernés », assure le porte-parole du SPS.
Les policiers pourront sévir auprès des étudiants qui ne respectent pas la règlementation en place ou qui dérangeront l'ordre public.
Le conseiller municipal du district de l'Université Jean-François Rouleau est confiant que la rentrée scolaire se déroule bien.
Il invite cependant les citoyens du quartier universitaire à ne pas hésiter à contacter les policiers si une situation dégénère.
« Le comité citoyens-étudiants s'est rencontré au cours des dernières semaines. Tout est en place pour que tout se déroule bien. Une campagne de sensibilisation sur le bon voisinage doit être lancée. Tant la direction de l'université, les associations étudiantes, les citoyens, la Ville de Sherbrooke que le service de police restent en contact. Les citoyens du quartier doivent cependant avoir confiance en leur service de police pour intervenir s'il y a des débordements. Ils ont les effectifs nécessaires », assure Jean-François Rouleau.
La Ville de Sherbrooke a pris des mesures de sécurité aux abords des chantiers routiers situés non loin des zones scolaires, comme près de l'école Du Phare où on a aménagé un trottoir temporaire qui éloigne les élèves de la machinerie lourde.
Des mesures spéciales aux abords des chantiers
La Ville de Sherbrooke a pris des mesures de sécurité aux abords des chantiers routiers situés non loin des zones scolaires en vue de la rentrée de mardi.
C'est notamment le cas près de l'école Du Phare où on a aménagé un trottoir temporaire qui éloigne les élèves de la machinerie lourde.
On s'est servi d'un terrain non utilisé appartenant à un particulier, a expliqué Caroline Gravel, directrice du Service des infrastructures urbaines à la Ville
de Sherbrooke
« Il y aura encore trois semaines de travaux sur la rue Sara. On a aussi placé des signaleurs. On a demandé à ce que la machinerie soit moins active lors des périodes de circulation des enfants », dit-elle.
« Les corridors sont balisés. Des communications ont été faites avec nos partenaires pour que tout le monde soit au courant des développements. »
Cette semaine, la Ville de Sherbrooke lancera quatre nouveaux chantiers sur son territoire, ce qui portera à 42 le nombre de projets en cours. Neuf chantiers ont été complétés la semaine dernière.
Mme Gravel mentionne que le calendrier des travaux accuse encore un certain retard en raison du mauvais temps des derniers moins. Des projets de chantier devront être abandonnés d'ici le début de l'hiver. Elle en dévoilera la liste ultérieurement. - Claude Plante