Les écoles se préparent en vue de l’accueil des élèves le 11 mai prochain. 
Les écoles se préparent en vue de l’accueil des élèves le 11 mai prochain. 

Le retour à l’école se dessine

Isabelle Pion
Isabelle Pion
La Tribune
L’image du retour à l’école commence à prendre forme pour les parents et leurs enfants. Des écoles ont commencé à envoyer des indications aux parents de leurs élèves en prévision du 11 mai. Certains y ont notamment appris qu’on miserait sur la consolidation des apprentissages ou encore qu’il serait préférable d’assurer le transport de leurs enfants. Les indications varient également selon les établissements.

À l’Écollectif, par exemple, on souligne que la pédagogie par projet sera pratiquement impossible, « car le travail devra se faire en individuel afin de respecter la distanciation sociale ». On indique qu’il ne devrait pas y avoir de nouveaux apprentissages, que les dernières semaines serviront davantage à de la consolidation. 

« Au retour en classe, il y aura beaucoup de temps passé à expliquer les nouvelles façons de faire pour respecter les mesures d’hygiène », indique-t-on également.

À LIRE AUSSI: Une attention devrait être donnée aux ados, dit l’Association des pédiatres

Le casse-tête de la réouverture des garderies

Envoyer son enfant, ou ne pas l’envoyer?

Réouverture des écoles: une journée type au primaire dans l’après-confinement

DOSSIER: Les enjeux du déconfinement

Les parents de l’Écollectif ont aussi été avertis qu’il est possible que les enfants ne soient pas avec leur enseignante titulaire. Cela s’explique parce que certains enseignants pourraient avoir une condition de santé particulière et ne pas revenir au travail cette année. En outre, des groupes devront être séparés si plus de 15 élèves de la même classe reviennent à l’école.

À l’école primaire Notre-Dame-de-Liesse, dans le secteur Deauville à Sherbrooke, les parents ont été avisés que les élèves devront se placer en rang, à deux mètres de distance entre chaque enfant. Il n’y aura pas de récréation et pas de jeu entre enfant. Un lavage de mains sera obligatoire avant l’entrée en classe de chacun. 

Il est aussi prévu que l’entrée des élèves se fera quelques élèves à la fois, par différentes portes préassignées.

Dans cette école de près de 500 élèves, tous les groupes auront une récréation le matin et l’après-midi, mais l’horaire sera modifié, puisqu’un maximum de six groupes se retrouvera à la fois à l’extérieur. Les enfants devront faire des jeux individuels; aucun jeu d’équipe ne sera permis en raison du principe de distanciation sociale.

Interrogé sur les parents qui ont eux-mêmes des conditions de santé particulière, le directeur de la Santé publique de l’Estrie, Dr Alain Poirier, a recommandé à ces parents de contacter leur médecin de famille.

Dans l’ensemble de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSRS), un formulaire a été envoyé aux parents afin de prévoir la fréquentation scolaire afin de permettre d’organiser le retour. Ces données serviront à l’organisation du transport scolaire et des classes, des dîners et du service de garde, notamment. 

Ce formulaire doit être rempli au plus tard le 4 mai, soit lundi. Ce formulaire précise que le gouvernement recommande aux parents d’assurer le transport de leur enfant s’ils sont en mesure de le faire d’ici la fin de l’année scolaire. Il est aussi accessible en ligne : https://www.csrs.qc.ca/fr/parent/coronavirus-covid-19/messages-aux-parents/nouvelle/comm/covid_19_sondage_sur_le_retour_volontaire_a_lecole_primaire_le_11_mai_2020_4416/index.html