Le rapport de la Commission Charbonneau dévoilé mardi

C'est finalement mardi que la Commission Charbonneau dévoilera son rapport tant attendu. La présidente de la commission, la juge France Charbonneau, prononcera une allocution à 11h, à l'heure même où son rapport sera rendu disponible sur le site Internet de la commission d'enquête sur l'industrie de la construction.
La commission a fait savoir lundi qu'elle n'accordera pas d'entrevue et qu'elle ne répondra pas aux questions des médias.
La Commission d'enquête sur l'octroi et la gestion des contrats publics dans l'industrie de la construction avait été créée en octobre 2011, après des pressions soutenues sur le gouvernement libéral de Jean Charest. Celui-ci avait affirmé pendant des mois qu'il valait mieux laisser les enquêtes policières suivre leur cours. Mais il avait finalement cédé.
C'est la partie des audiences de la commission qui a porté sur l'audition de témoins qui a le plus retenu l'attention du public, bien que la portion qui a permis d'entendre des groupes intéressés et des experts, après coup, soit d'un intérêt certain pour ce qui est des pistes de solution à identifier.
Dans son allocution de clôture, le 14 novembre 2014, la juge Charbonneau avait rappelé que la commission avait rencontré plus de 1400 personnes et tenu 261 jours d'audience. Le tout se résume en 66 000 pages de transcription.