Richard Caron, époux de Diane Vaillancourt, a rendu hommage à sa défunte épouse lors de l’inauguration du parc qui porte son nom dans l’arrondissement de Fleurimont.

Le parc Diane-Vaillancourt inauguré

Un parc qui a nécessité un investissement de 190 000 $ offre dorénavant aux familles du secteur Virginie-Laflamme de l’arrondissement de Fleurimont des aires de jeux pour enfants.

On a procédé mercredi à l’inauguration du parc de voisinage qu’on a voulu aussi enjoué et dynamique que celle qui lui a donné son nom.

Le très attendu parc Diane-Vaillancourt, d’une superficie de 2574 mètres carrés, comprend une aire de jeux dédiée aux enfants de 2 à 5 ans et une autre aux enfants de 2 à 12 ans. Chacun de ces modules abrite des balançoires.

Le parc offrira aussi une aire de repos intégrant du mobilier urbain et un Croque-livres. Les gens pourront y échanger leurs livres une fois lus et en découvrir de nouveaux. Des plates-bandes paysagées, des arbres, des arbustes et des trottoirs complèteront l’aménagement de cet espace.

Lors de l’inauguration, on a souligné le grand dévouement de Diane Vaillancourt, une bénévole décédée en 2011.

« Le parc Diane-Vaillancourt est le deuxième parc de voisinage que nous inaugurons cette année. C’est très important pour les membres du conseil municipal d’offrir ces lieux à la population sherbrookoise pour permettre aux enfants de s’amuser et de rencontrer les autres jeunes du secteur », explique Steve Lussier, maire de la Ville de Sherbrooke.

« Ce nouveau parc constituera un lieu d’échange pour les familles du quartier et contribuera assurément à la vitalité du secteur. Il y a dix ans qu’on attendait ce parc », ajoute Danielle Berthold, conseillère municipale du district de Desranleau.

Un air de fête

L’ensemble du projet a été développé sous la thématique « La fête s’invite au parc » afin de souligner l’implication bénévole de Mme Vaillancourt dans plusieurs activités festives de la Ville de Sherbrooke. Elle a notamment participé au Tournoi Yvon Pif Despatie, au Carnaval de Fleurimont ainsi qu’aux activités de la Croix-Rouge et de Caritas.

Elle fut aussi membre du comité fondateur du festival Novice-O-Rama, un tournoi de hockey régional organisé par les novices et les prénovices.

« Mme Vaillancourt a laissé sa marque dans la communauté de Fleurimont. Ses actions ont su inspirer plusieurs personnes qui, encore aujourd’hui, donnent de leur temps pour aider les autres », indique Paul Gingues, président du comité de toponymie.

L’inauguration s’est déroulée en présence de nombreux enfants et aussi de membres de la famille de Mme Vaillancourt, dont sa mère Françoise Vaillancourt. Richard Caron, époux de Diane Vaillancourt, a profité de l’événement pour lui rendre hommage.

« Aujourd’hui, c’est comme gagner la coupe Stanley, a lancé ce grand bénévole. Diane se nourrissait du hockey. »

« C’est un parc coloré comme elle aurait aimé. Diane aimait la famille. Elle aimait les enfants. »

C’est l’hiver dernier qu’on apprenait que le parc Diane-Vaillancourt allait être aménagé à l’intersection des rues Roger-Caron et François-Xavier-Bureau, dans Fleurimont. Des citoyens avaient déposé une pétition au conseil d’arrondissement de Fleurimont réclamant la concrétisation du projet très attendu.