Tom Mulcair

Le NPD perd des plumes au Québec

Alors qu'ils seront peut-être complètement rayés de la carte dans les provinces de l'Atlantique, les néo-démocrates ont perdu des plumes au Québec également.
La première élue déclarée a été la libérale Diane Lebouthillier, dans la circonscription Gaspésie-Les-Îles-de-la-Madeleine, qui a délogé le néo-démocrate Philip Toone. Travailleuse sociale de formation, Mme Lebouthiller est préfète de la Municipalité régionale de comté de Rocher-Percé et M. Toone était le porte-parole néo-démocrate en matière de pêches et d'océans.
Même la députée néo-démocrate Françoise Boivin, qui était porte-parole en matière de justice, se dirigeait vers une défaite contre le libéral Steven MacKinnon, qui est vice-président d'une firme de communications et d'affaires publiques.
Le chef libéral Justin Trudeau, qui deviendra vraisemblablement premier ministre, a d'ailleurs été réélu dans Papineau, à Montréal, pour une troisième fois.
L'ancien député de la Coalition avenir Québec (CAQ) Gérard Deltell a quant à lui ravi un siège aux néo-démocrates dans la circonscription de Louis-Saint-Laurent, à Québec. Ce siège était détenu par la jeune députée du NPD Alexandrine Latendresse, qui ne s'est pas représentée à cette élection.
Deux ministres conservateurs ont été réélus sans surprise dans leurs bastions - Maxime Bernier, qui avait remporté la plus grande majorité en 2011, a conservé son siège en Beauce et Jacques Gourde a reçu un quatrième mandat de ses électeurs de Lévis-Lotbinière, dans la région de Chaudière-Appalaches. Le ministre de la Sécurité publique, Steven Blaney, a également repris sans surprise la circonscription de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis.
Un nouveau venu, l'ancien maire de Thetford Mines Luc Berthold, a également été élu dans Mégantic-L'Érable pour succéder au ministre Christian Paradis.
Jusqu'à maintenant, une seule circonscription de couleur orange avait résisté: celle de Ruth Ellen Brosseau, dans Berthier-Maskinongé.
Du côté du Bloc québécois, le doyen de la Chambre des communes, Louis Plamondon, a été élu pour un 10e mandat dans Bécancour-Nicolet-Saurel.