André Nault

Le nom d'André Nault accordé à une aire de conservation

Le nom du militant écologiste André Nault, décédé en 2015, sera donné à la plus grande aire de conservation du territoire de Sherbrooke, située aux abords du parc industriel régional.
Lors de la dernière séance du conseil, les élus municipaux ont entériné la proposition du comité de toponymie à l'effet de nommer l'aire de conservation d'une superficie de 80 hectares du nom d'André-Nault.
Au lendemain du décès de M. Nault, de nombreux citoyens avaient réclamé que l'on commémore la mémoire de l'environnementaliste par la désignation d'un parc ou d'un lieu public significatif.
Après avoir examiné plusieurs sites, le comité de toponymie en est venu à la conclusion que l'aire de conservation située dans le parc industriel représentait un choix approprié compte tenu du profil et de la contribution de M. Nault à la société sherbrookoise.
« Comme M. Nault était un environnementaliste reconnu par toute la communauté sherbrookoise, on s'est dit que l'occasion était belle de nommer cette aire de conservation en son nom, a expliqué la présidente du comité de toponymie, Hélène Dauphinais. En plus d'être la plus grande aire de conservation de Sherbrooke, c'est un endroit qui a fait l'objet de très peu d'interventions », a ajouté la conseillère municipale.
Avec ses 80 hectares, l'aire de conservation s'étend sur une superficie équivalente à 115 terrains de soccer.
Décédé le 19 avril 2015 à l'âge de 67 ans, André Nault était le président de l'organisme les Amis de la Terre de l'Estrie. À ce titre, il avait contribué à la fondation du Marché de solidarité régionale en 2006.
Il y a un an, devant le conseil municipal, l'homme d'affaires et écologiste Pierre Morency avait livré un vibrant plaidoyer en faveur de la reconnaissance d'André Nault.
« Il a bâti des choses exceptionnelles, avait alors insisté M. Morency. C'était une sommité au Québec dans le domaine des OGM. Dans les neuf dernières années, il y a plus de 3 M$ qui ont transité par les Amis de la Terre et qui ont permis à 90 agriculteurs, via un marché de solidarité, d'écouler leurs denrées. C'est un concept qui a fait le tour du Québec et dont André était le père fondateur », avait-il souligné.
André Nault s'était aussi fait connaître pour sa lutte contre l'érosion des berges des lacs et contre les pluies acides, dans les années 1980.