La Tribune
À Val-du-lac, il y a des enfants qui y passeront le reste de leur enfance parce qu’il est impossible de garder des liens avec leur famille et parce qu’ils n’ont pas pu s’adapter à leur vie en famille d’accueil.
À Val-du-lac, il y a des enfants qui y passeront le reste de leur enfance parce qu’il est impossible de garder des liens avec leur famille et parce qu’ils n’ont pas pu s’adapter à leur vie en famille d’accueil.

Le Noël de ces jeunes enracinés à Val-du-lac

Marie-Christine Bouchard
Marie-Christine Bouchard
La Tribune
Un peu plus d’une centaine de jeunes sont hébergés à Val-du-lac. De ce nombre, une majorité de jeunes pourront faire des sorties chez leurs parents pendant quelques jours.