Le ministère des Transports a entrepris des travaux sur l'autoroute 410. Le chantier s'échelonnera sur quelques semaines.

Le MTQ se concentre sur la 410

Les efforts des prochaines semaines du ministère des Transports du Québec (MTQ) seront consacrés à la réfection de l’autoroute 410 en direction est.

Jusqu’en octobre, les équipes de travailleurs et la machinerie procéderont selon trois phases de travaux. Le chantier majeur se déroulera de nuit pour ne pas nuire à la circulation, assure Dominique Gosselin, conseillère en communication au MTQ.

Les automobilistes doivent emprunter un détour, car les bretelles d’accès à la sortie 140 sont aussi fermées lors des heures de travaux. Les usagers provenant de l’autoroute 10 doivent prendre la sortie 137 pour atteindre le boulevard de Portland, soit un détour d’environ quatre kilomètres.

La première phase va de la 10 jusqu’à la sortie du boulevard de Portland. On entreprendra ensuite la portion suivante vers la sortie menant au boulevard Bourque. La troisième phase s’étirera jusqu’au boulevard de l’Université.

Chaque jour, de 37 000 à 44 000 véhicules circulent sur l’autoroute 410, ajoute Mme Gosselin. On parle de trajets de transit de personnes se rendant travailler. « C’est pour cela que nous procédons de nuit », dit-elle.

« C’est un tronçon très important dans la région de Sherbrooke. » 

Les travaux sur un premier tronçon de l’autoroute 10, entrepris il y a quelques semaines, sont presque terminés.

Plus tard cet automne, le MTQ procédera aux travaux prévus de la sortie 133 (chemin St-Roch) à la sortie 137 (route 220). Ce chantier se déroulera probablement de jour, ajoute toutefois Dominique Gosselin.

« Nous devons procéder dans des conditions optimales pour les travaux d’asphaltage. Nous pouvons le faire de nuit l’été, mais l’automne, quand c’est plus froid, il est plus difficile de le faire », explique-t-elle.

Les travaux sur la 10 en direction est à la hauteur de Saint-Élie avaient débuté à la fin juillet.

L’an dernier, le MTQ avait commencé à réparer la chaussée de l’autoroute 10 à la hauteur de Sherbrooke en direction ouest, où les automobilistes devaient circuler dans de profondes ornières depuis quelques années.