Le monde municipal en bref

Distribution d’arbustes pour les propriétaires riverains

La Ville de Sherbrooke renouvelle sa distribution gratuite d’arbustes pour les propriétaires riverains des rivières Magog et Saint-François, du lac Magog ou des ruisseaux de son territoire. L’événement se tiendra le 6 juin de 9 h à 16 h 15 dans le stationnement du 555, rue des Grandes-Fourches Sud, bloc B.

Les 250 premières personnes à manifester de l’intérêt recevront cinq arbustes, soit un spécimen de chacune des cinq variétés suivantes : l’aronie noire, le cornouiller stolonifère, la potentille frutescente, le physocarpe à feuilles d’obier et la spirée tomenteuse. 

Les citoyens intéressés doivent s’inscrire en ligne à sherbrooke.ca/rive ou par téléphone au 819 823-8000 poste 6374. Une heure de rendez-vous devra être fixée pour respecter les mesures de distanciation physique. Il est conseillé d’apporter des bacs ou des sacs de plastique pour protéger votre véhicule.

Les arbustes seront déposés dans le coffre arrière des voitures sans qu’il y ait un contact entre le personnel de la Ville et les citoyens. Une preuve de résidence sera néanmoins exigée.  

Pour procéder à des modifications dans leur bande riveraine, les propriétaires doivent demander un certificat d’autorisation qui leur sera délivré gratuitement avec des conseils pour répondre adéquatement à la réglementation.

La distribution est offerte afin d’appuyer les propriétaires riverains dans leurs efforts pour remettre leur rive à l’état naturel. 

+

Le transport du bois de frêne est permis

Il sera exceptionnellement permis de transporter des résidus de frêne vers des sites de traitement, des usines acceptant les résidus de bois ou l’écocentre Michel-Ledoux jusqu’au 5 juin. La Ville suspend ainsi sa réglementation habituelle en raison des impacts de la pandémie de COVID-19. Sherbrooke reconnaît que la fermeture des sites de dépôt pendant quelques semaines, en mars et en avril, ne permettait pas de respecter la date limite du 31 mars pour le transport des résidus, alors que certains propriétaires avaient déjà abattu leurs arbres. 

La Ville croit que les températures froides enregistrées ce printemps retardent l’émergence de l’agrile du frêne jusqu’à la fin du mois de juin. 

+

Rémi Demers

Un mandat de maire suppléant renouvelé pour Rémi Demers

Le conseiller Rémi Demers agira à nouveau comme maire suppléant pour les six prochains mois, soit jusqu’au mois de novembre. Si le maire Steve Lussier avait indiqué en début de mandat qu’il offrirait la suppléance en alternance à plusieurs élus, il a choisi de renouveler le mandat de M. Demers en raison de la pandémie de COVID-19. 

« Toutes les activités de représentation ont été annulées ou suspendues. C’est un rôle de confiance auquel j’accorde de l’importance. Ça permettra une stabilité », a commenté M. Lussier. 

Rémi Demers indique qu’il tâchera d’être à la hauteur. « J’ai eu quatre mois passablement occupés et deux mois tranquilles dans mon premier mandat de maire suppléant. Nous sommes confiants que les activités reprendront lentement. C’est une belle expérience qui me permet de rencontrer des gens dans une sphère différente de mes engagements municipaux habituels. »