La directrice générale du Cégep de Sherbrooke, Marie-France Bélanger
La directrice générale du Cégep de Sherbrooke, Marie-France Bélanger

Le mandat de Marie-France Bélanger renouvelé pour quatre ans

Isabelle Pion
Isabelle Pion
La Tribune
Le mandat de la directrice générale du Cégep de Sherbrooke, Marie-France Bélanger, a été renouvelé pour une période de quatre ans.

Aux commandes de l’institution depuis 2010, Mme Bélanger souhaitait obtenir un troisième mandat d’une durée de cinq ans. Son mandat actuel se termine en juin.

Les membres du comité des ressources humaines de l’institution ont recommandé « unanimement au conseil d’administration de renouveler le mandat de Mme Marie-France Bélanger à la direction générale du Cégep de Sherbrooke, à compter du 16 juin 2020, et ce, pour une durée de 4 ans, jusqu’au 15 juin 2024 ». Le renouvellement du mandat était une responsabilité du conseil d’administration. Le processus prévoyait notamment une consultation en janvier et en février. Un rapport et une recommandation du comité des ressources humaines devaient être déposés au conseil d’administration de l’établissement, mercredi soir.

Au tout début du processus, Mme Bélanger avait fait savoir qu’elle souhaitait relever les défis associés à la planification stratégique 2018-2023 du Cégep. Parmi les dossiers importants, elle citait la diplomation des étudiants. Ce taux est d’environ 63 % dans le réseau.

Elle souhaite poursuivre le travail amorcé, au moment où l’institution commence à se sortir la tête de l’eau en matière de finances, après avoir surmonté plusieurs années de compressions financières.

L’année dernière, le Syndicat du personnel enseignant du Cégep de Sherbrooke (SPECS-CSN) avait réclamé la démission de la directrice.

La crise était liée à une mésentente dans le dossier de la surembauche d’enseignants et, parallèlement, de la répartition des ressources. Le conseil d’administration avait donné son appui à la directrice générale. En février dernier, une proposition visant à demander au conseil d’administration du Cégep de Sherbrooke de ne pas renouveler le mandat de la directrice générale avait été rejetée par les membres du SPECS lors d’une assemblée.

Mme Bélanger a préféré ne pas accorder d’entrevue mercredi soir.