Les citoyens sont invités à signaler les nids-de-poule dans leurs rues à Shebrooke afin que les équipes de la voirie municipale soient déployées efficacement sur le territoire.

Le maire Lussier invite à signaler les nids-de-poule

Les Sherbrookois auraient avantage à signaler plus abondamment les nids-de-poule des rues pour soutenir le travail acharné de la Ville. Et c’est le maire Steve Lussier lui-même qui fait appel à la population.

« Souvent, les gens me disent qu’il y a des trous près de chez eux dans la rue. Je leur dis que le signaler afin que nos équipes s’y rendent pour aller les réparer. »

« On ne peut pas patrouiller dans toutes les rues. Donc il faut que les gens nous le signalent. C’est le moyen le plus rapide de le faire. »

Depuis la mi-mars, le Service de l’entretien et de la voirie (SEV) a intensifié ses efforts afin de colmater les nids‑de-poule qui apparaissent un peu partout sur le territoire sherbrookois, ajoute M. le maire.

Plus de 12 équipes s’affairent donc à les réparer sur tout le territoire sherbrookois en suivant des circuits déterminés dans les différents secteurs de la ville. Une tournée des artères les plus achalandées est réalisée chaque matin. De plus, des équipes répondent aux signalements reçus par la population et elles peuvent intervenir en tout temps en cas d’urgence.

Toutes les rues de la ville auront fait l’objet d’une intervention d’ici une semaine et demie. Le personnel du SEV recommencera ensuite sa tournée afin de réparer les trous présentant un danger pour la sécurité des automobilistes ou pouvant causer des dommages aux véhicules.

Selon Steve Lussier, les autorités n’ont pas perdu le contrôle de l’état des rues, mais il convient que nous avons affaire à une année tristement record au chapitre des nids-de-poule. 

« Année spectaculaire »

Les températures printanières expliquent cette recrudescence. La neige fond le jour et les eaux de ruissellement pénètrent dans les imperfections de la chaussée. Durant la nuit, l’eau gèle et prend de l’expansion, ce qui fait éclater le pavage. Selon Environnement Canada, cette situation perdura encore quelques jours.  

« Nous avons eu des dégels en janvier et ça n’a pas aidé. L’eau s’est infiltrée dans la chaussée et ça a fait éclater l’asphalte. Les véhicules ont continué de rouler », dit-il à La Tribune. « C’est une année assez spectaculaire. Ça va se régler quand nous n’aurons pas températures constamment au-dessus du point de congélation. » 

« Lorsque les températures demeureront au-dessus du point de congélation la nuit, la situation se stabilisera, mais, d’ici là, de nouveaux nids-de-poule se forment quotidiennement. Nos équipes sont sur la route jour et nuit pour colmater les trous. Nous faisons un effort supplémentaire. »

En mars, la Ville de Sherbrooke a reçu de nombreux signalements de citoyens concernant les nids-de-poule et autres défauts qui pullulent. On évaluait à environ 30 requêtes de citoyens par jour, comme l’indiquait La Tribune il y a quelques semaines. 

Plus tôt cette semaine, on apprenait que la Ville de Sherbrooke pourrait disposer de 13 M$ pour la réfection des rues. Le maire Steve Lussier a confirmé lundi qu’il avait déjà reçu 6,5 M$ inattendus du fédéral pour la réfection des chaussées et qu’il s’attendait à obtenir 6,5 M$ supplémentaires. 

Il répondait ainsi au conseiller Paul Gingues, qui s’inquiétait de voir l’appareil municipal prendre de l’expansion et qui proposait de mettre en place un plan de rationalisation. Steve Lussier sort des chiffres sur les investissements pour des travaux de réfection des rues de sa ville. Le total se chiffre à 17 millions $ pour 2019, en forte hausse par rapport à 2018 (13 M$) et l’année précédente (15 M$).

« On pourra recommencer à remettre de l’asphalte sur nos rues dès que les usines d’asphalte vont rouvrir », ajoute M. Lussier.

« On va pouvoir réparer les rues qui avaient été fermées et qui avaient été mises sur la gravelle, dans le secteur de Rock Forest, entre autres. »

Les signalements pour des nids-de-poule peuvent être faits par téléphone, au 819 821-5858, ou en remplissant un formulaire web disponible à sherbrooke.ca/nidsdepoule.