Le coordonnateur du Parti libéral en Montérégie et en Estrie Daniel Doucet, le candidat Charles Poulin et le député Guy Hardy ont servi des hot-dogs aux citoyens.

Le libéral Charles Poulin distribue des hot-dogs

Le candidat dans Saint-François pour le Parti libéral du Québec, Charles Poulin, a offert des hot-dogs aux citoyens qui voulaient le rencontrer, vendredi, afin d’échanger avec eux.

M. Poulin a emprunté le foodtruck de son parti afin d’organiser un diner à Lennoxville et un souper à Coaticook. Bien sûr, le candidat a ajouté sa touche personnelle, offrant également de la crème glacée Coaticook à la soixantaine de personnes présentes dans la cour du Provigo de Lennoxville.

« C’est une belle activité qu’on organise, se réjouit Charles Poulin. On a appelé tous nos membres pour venir fêter avec nous. C’est une belle façon de fraterniser, de se rencontrer. Beaucoup de gens voulaient me voir, donc c’est une belle occasion. Les gens sortent de l’épicerie ou de la clinique et viennent. Ils sont contents. »

Durant sa précampagne, M. Poulin a eu l’occasion de parler à beaucoup de citoyens. Deux sujets sont revenus sur la table assez fréquemment, selon lui. « Les gens me parlent beaucoup d’économie et de santé. Je suis toujours disponible pour parler n’importe quand, je suis disponible. C’est ma marque de commerce. »

« Ma précampagne va très bien, ajoute-t-il. J’ai rencontré des milliers d’électeurs. On me parle beaucoup d’économie et de santé. Je suis là pour écouter. En même temps, ça me fait une idée. J’ai parlé à des usagers et à des travailleurs du système et je les remercie de leurs idées. » 

Cependant, rien n’est parfait. « Est-ce que tout est parfait quand les gens me parlent? Non. Ça prend des défis, c’est comme un marathonien. Il ne fait pas ça parce que c’est facile, il le fait, car c’est difficile et il est content quand il a terminé », décrit le candidat libéral, qui a déjà été conseiller municipal à Coaticook. 

Les candidats du Parti libéral feront le tour de la province avec ce fameux foodtruck.