Le laboratoire du Dr David Fortin, qui se consacre à la recheche sur le cancer cérébral, reprend vie tranquillement au Centre de recherche du CHUS.

Le laboratoire du Dr David Fortin reprend vie

Le laboratoire du neurochirurgien et neuro-oncologue David Fortin reprend vie tranquillement après trois ans à fonctionner au ralenti, faute de financement pour ses recherches.

Une campagne de financement, Cœur en tête, avait été lancée en mars dernier pour soutenir le Dr Fortin dans son projet de recherche sur le cancer cérébral. Déjà plus de 80 000 $ ont été amassés.

« L’argent de Cœur en tête me permet d’engager un assistant de laboratoire pour m’épauler dans mes recherches. Un nouvel assistant de recherche devrait aussi arriver dans le labo d’ici quelques semaines. On a aussi eu un octroi de recherche », se réjouit le réputé neurochirurgien.

« Je travaille aussi à développer une collaboration avec une compagnie. Je suis confiant qu’il pourrait y avoir des annonces d’ici trois ou quatre mois pour ce partenariat avec l’industrie, qui serait assez unique au Québec », espère-t-il.

Le neurochirurgien reprend donc espoir. « Le financement de la recherche va toujours rester un défi dans un centre comme ici, parce que l’essentiel de la recherche sur le cerveau est concentré à Toronto. La gravité d’un tel centre attire beaucoup de fonds là-bas. C’est donc plus difficile, à l’extérieur, d’aller chercher les fonds qu’il nous faut », explique celui qui a consacré les 15 dernières années de sa vie à monter ce laboratoire au centre de recherche du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke.

Parmi l’élite mondiale

Malgré cela, sa réputation et ses recherches sont connues mondialement. « En novembre, il y a un gros congrès international sur la neurologie. Il n’y a que quatre présentateurs invités, et nous sommes là-dedans pour présenter nos recherches », soutient-il.

Rappelons que la campagne de financement Cœur en tête a été rendue possible grâce à la défunte danseuse des Grands ballets canadiens Nathalie Buisson, qui a créé Coeur en tête, une fondation pour soutenir la recherche sur le cancer cérébral. Bien que l’artiste se soit éteinte en 2013, sa mission est encore soutenue par ses parents.

« Ces gens qui se battent avec la maladie et qui pensent quand même à trouver des façons de nous aider à les aider, moi je trouve ça extraordinaire et ça suscite toute ma reconnaissance et mon admiration. C’est impressionnant et inspirant. Chaque dollar qui est investi dans ce labo, on va le dépenser de façon respectueuse pour que ça amène des retombées concrètes pour nos patients », lance le passionné Dr Fortin.

Le cancer du cerveau est un ennemi redoutable dont le traitement est compliqué par plusieurs facteurs : il infiltre le cerveau, il est constitué de plusieurs sous-types et il est difficile à traiter, car la diffusion des médicaments au cerveau est limitée par la barrière hémato-encéphalique. Le laboratoire de recherche du Dr David Fortin s’intéresse de près à ces trois problèmes pour lesquels il tente de trouver des solutions. Son projet de recherche, qui a patienté pendant trois ans, représente une tentative en ce sens.

La campagne de financement Coeur en tête se poursuit : http://www.fondationchus.org/activites-de-financement/coeur-en-tete/.