La présidente de la Fondation du CHUS, Sophie Warren, a remis les prix mardi soir à l'occasion de son Gala annuel des bénévoles. Parmi les récipiendaires, on retrouve Alain Dumas (personnalité), Alain Caron (bénévolat), et Alain Lemaine (prix Jean-Besré). -

Le Jean-Besré à Alain Lemaire

La Fondation du CHUS a honoré ses bénévoles mardi soir à l'occasion de son Gala annuel des bénévoles. Elle a également mis en lumière la générosité sans bornes d'Alain Lemaire en lui remettant le prestigieux prix Jean-Besré.
« C'est un prix que j'accepte avec une grande humilité », lance d'entrée de jeu le président exécutif du conseil d'administration de Cascades.
L'entreprise de Kingsey Falls a offert de généreuses donations à la Fondation dans les dernières années. Mais Alain Lemaire s'est également grandement impliqué à titre personnel. Il a d'ailleurs déjà mis à l'encan un souper à son domicile, en sa présence et celle de sa conjointe. Finalement, l'idée était tellement populaire que M. Lemaire a « vendu » cinq soupers à son domicile, au prix de 30 000 $ chacun.
« Je ne m'attendais pas à ce que ça prenne cette ampleur-là. Les gens se sont emballés. Mais l'important était que cet argent était versé à la Fondation », soutient M. Lemaire.
Séduit par le dynamisme de la Fondation, M. Lemaire n'hésite pas à s'impliquer et à donner de précieux conseils à l'organisation.
« C'est toujours un défi, mais il faut faire mieux d'année en année et c'est comme ça que la Fondation continuera d'avoir un succès grandissant », affirme-t-il.
Alain Dumas, personnalité publique
L'animateur bien connu Alain Dumas était aussi du nombre des lauréats. Il a reçu le prix Personnalité publique.
Lorsque contacté par La Tribune, l'animateur et chanteur peinait à trouver les mots pour exprimer sa reconnaissance face à cette récompense.
« On apprécie ce que j'ai pu faire et ça me touche, mais c'est difficile pour moi de recevoir des remerciements puisque le bénévolat c'est de l'empathie, et l'empathie c'est inné chez moi », affirme-t-il. « Je n'ai donc pas de mérite même si ça fait grandement plaisir », poursuit-il.
Son engagement avec la Fondation du CHUS - il participe notamment à l'activité Destination Soleil et a animé le Souper gastronomique de 2016 - lui permet de faire naître des sourires et « d'amener vers la lumière des gens qui traversent une période plus sombre ».
« Les gens malades ne veulent pas être perçus comme des victimes. Je donne du temps pour eux et je me demande toujours : ''qu'est-ce que je pourrai faire pour les faire sourire? '' Et tout ce que je fais bénévolement, ça me rapporte beaucoup plus que ce que ça me demande », conclut celui qui s'implique également pour Opération Enfant Soleil depuis 26 ans.
Le bénévolat inscrit dans les gènes
Le bénévolat est inscrit dans les gènes de la famille Caron. Le patriarche, Richard Caron, est bien connu dans la région pour son implication dans diverses causes. C'est toutefois le fils Alain Caron qui s'est illustré mardi soir à titre de lauréat du prix Coup de main.
« On ne fait jamais de bénévolat pour recevoir des honneurs, mais ça fait du bien. Il y a tellement de bénévoles qui travaillent fort pour la Fondation, je n'aurais pas pensé être choisi », admet M. Caron, le sourire dans la voix.
Le Sherbrookois participe à presque toutes les activités de la Fondation, de la préparation au démontage des installations.
« Mon père nous a inculqué cette valeur depuis que nous sommes jeunes. J'essaie également de l'inculquer à mes enfants, qui participent déjà à certaines activités avec plaisir », soutient celui qui était évidemment entouré de sa famille pour recevoir son prix.
Depuis sa création en 1977, la Fondation a remis plus de 65 millions de dollars au centre hospitalier. Et ce, entre autres grâce à ceux qui, en donnant de leur temps, permettent de réaliser de grandes choses.
Les lauréats
Bénévole Activité - Jonathan Desrochers
Bénévole Ambassadeur - Yolande Houle
Bénévole Conseil d'administration - Daniel Schoolcraft
Bénévole Grand Coeur - Denis Deschênes
Bénévole Hôpital - Nicole Roy
Bénévole Jeunesse - École internationale du Phare
Bénévole Coup de main - Alain Caron
Bénévole personnalité publique - Alain Dumas