Le lancement québécois de l'initiative « Un jardin pour chaque enfant » a eu lieu à l'école primaire La Rocque, mardi. Andrea Maria Siju fait partie des élèves qui ont eu du plaisir à goûter à la coriande et au basilic.

Le jardinage éducatif arrive à l'école

L'école primaire LaRocque fera partie des premières écoles de la province qui lancent le mouvement « Un jardin pour chaque enfant », une initiative mise en place par Croquarium.
L'initiative qui met à l'avant-plan le jardinage éducatif et l'éducation au goût prendra vie sous forme d'ateliers auprès des enfants, de formations pour le personnel et de création d'un jardin modèle à l'école.
« Quand j'ai fondé l'organisme il y a 12 ans, j'avais un grand rêve, c'est de voir les enfants du Québec jardiner pour se rapprocher de l'origine des éléments et de leur environnement naturel », explique Martine David, fondatrice et directrice de Croquarium.
L'organisme a développé une expertise auprès des jardiniers en herbe. Il rejoint plus de 1200 établissements à travers le Québec et plus de 80 000 enfants.
Mobilisation
« On a semé déjà les graines d'un mouvement d'éducation alimentaire sensoriel. Maintenant, on veut rendre ce mouvement là encore plus structurant. On veut, avec un Jardin pour chaque enfant, mobiliser les communautés autour des écoles primaires; ça devient le point d'ancrage de ce projet-là. On veut que les acteurs de la communauté se mobilisent pour avoir des jardins pas juste à l'école, mais aussi ailleurs dans la communauté, pour créer un mouvement citoyen autour du jardinage », a-t-elle renchéri.
À titre d'ambassadeurs, des producteurs locaux animeront des ateliers. « On veut qu'ils transmettent leur savoir et leur passion et qu'ils s'amusent avec les enfants. On a aussi choisi de miser sur le développement de compétences entrepreneuriales pour que les enfants puissent instaurer et mener à terme toutes sortes de projets autour de l'alimentation », souligne Mme David.
Pour la première année, neuf écoles réparties dans cinq régions de la province, dont l'école LaRocque, ont été sélectionnées pour mettre en place le projet. Celui-ci continuera de s'étendre par la suite et au terme de la troisième année, l'ensemble des régions compteront des petits jardiniers au sein de 33 écoles. Les neuf premières écoles ont été sélectionnées parmi quelque 80 candidatures dans tout le Québec. On retrouve parmi celles-ci l'école d'Audet, située dans la MRC du Granit.
Servir de belle façon
Le lancement d'« Un jardin pour chaque enfant » a eu lieu à l'école LaRocque, mardi. Des élèves ont pu regarder, sentir et goûter des fines herbes comme le basilic et la coriandre. Pour Isabeau Hotte-Lacroix, enseignante en classe d'accueil, ces activités pourront servir de belle façon... et à différentes sauces.
« On essaie de faire des liens à travers le français et les mathématiques principalement. Il faut savoir que la classe d'accueil est une classe pour permettre aux élèves qui arrivent de se sentir bien, de se sentir accueillis, dans leur nouveau pays... Les élèves vont aller présenter (ce qu'ils ont appris) à d'autres élèves, des élèves ayant une déficience intellectuelle moyenne, à d'autres classes accueil, à la maternelle. C'est un peu un transfert... À partir de ce moment-là, le français, je peux le travailler de différentes manières. » La classe de Mme Isabeau a des airs de globe terrestre, où le Brésil, la Syrie, la Côte d'Ivoire, le Pakistan et l'Afghanistan, entre autres, sont représentés.