La Tribune
Simon DuBois était heureux de s’arrêter à Sherbrooke, après avoir terminé la a Clipper Round the World Yacht Race.
Simon DuBois était heureux de s’arrêter à Sherbrooke, après avoir terminé la a Clipper Round the World Yacht Race.

Le grand retour de Simon DuBois

Isabelle Pion
Isabelle Pion
La Tribune
Quelques jours après avoir terminé la Clipper Round the World Yacht Race où son équipe et lui se sont classés deuxième, Simon DuBois dit ressentir un certain « stress » à l’idée de replonger dans la vie normale, celle où il n’aura pas de constantes poussées d’adrénaline. De l’adrénaline, il n’en a pas manqué pendant les huit étapes de la course qui ont fait franchir à lui et son équipe plus de 40 000 miles nautiques (75 000 km) depuis leur départ de Liverpool en août 2017.