Le GPV ne présentera que des courses de snowcross en février prochain, peut-être sans spectateur.  
Le GPV ne présentera que des courses de snowcross en février prochain, peut-être sans spectateur.  

Le GPV sans course sur ovale et peut-être sans spectateur

Claude Plante
Claude Plante
La Tribune
Les organisateurs du Grand Prix Ski-Doo de Valcourt (GPV) vont de l’avant et présenteront la 39e édition en février prochain, malgré la pandémie actuelle.