La Tribune
Le président de BlueLeaf Barry Husk s’inquiète de la quantité de composés pharmaceutiques qui se retrouve dans l’eau potable des Québécois, particulièrement dans les municipalités rurales.
Le président de BlueLeaf Barry Husk s’inquiète de la quantité de composés pharmaceutiques qui se retrouve dans l’eau potable des Québécois, particulièrement dans les municipalités rurales.

Le gouvernement ignore les résultats d’une étude sur l'eau potable

Chloé Cotnoir
Chloé Cotnoir
La Tribune
L’auteur d’une étude publiée en 2019 menée dans 19 municipalités de l’Estrie et du Centre-du-Québec prouvant qu’il y a des produits pharmaceutiques réputés cancérigènes dans l’eau potable déplore que le gouvernement du Québec fasse la sourde oreille face à ces résultats.