Jérémy A. Courchesne a subi de multiples blessures au visage vendredi soir, après avoir été victime d’une agression gratuite au parc portuaire.

Violente agression à Trois-Rivières: un mineur est arrêté

TROIS-RIVIÈRES — Un individu d’âge mineur a été arrêté, dimanche, en lien avec la sauvage agression survenue vendredi au parc portuaire. L’agression, qui a fait l’objet d’une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, a causé de graves blessures à Jérémy A. Courchesne, 16 ans, de Trois-Rivières.

Selon le sergent Luc Mongrain de la Sécurité publique, un jeune mineur a été arrêté dimanche en début de soirée par les policiers de la Sécurité publique de Trois-Rivières relativement à cette agression.

La diffusion de la vidéo de l’agression aura d’ailleurs permis de générer plusieurs informations provenant du public à la Sécurité publique de Trois-Rivières, menant à l’identification du présumé agresseur.

Il a été interrogé par les enquêteurs, puis transféré au pavillon Bourgeois de Trois-Rivières.

Il sera amené ce lundi matin au palais de justice de Trois-Rivières pour comparaître devant le Tribunal de la jeunesse.

«Le jeune homme s’expose à des accusations de voies de fait ayant causé des lésions corporelles, ainsi que de vol de moins de 5000$», mentionne le sergent Mongrain. En effet, en plus d’avoir commis ces gestes de violence, rappelons que le présumé agresseur aurait dérobé le portefeuille et le cellulaire de sa victime.

Jérémy Courchesne a dit avoir perdu connaissance lors de l'attaque contre lui.

Le suspect se serait emparé du portefeuille et du téléphone cellulaire de la victime.

L’adolescent de Trois-Rivières a raconté à des médias d’information qu’il était assis sur un banc lorsqu’un jeune homme est venu lui demander de se battre avec lui.

Il aurait refusé, soutenant que l’autre garçon ne lui avait rien fait et qu’il ne le connaissait pas.

Jérémy Courchesne a signalé que plusieurs autres jeunes ont alors commencé à l’insulter et à le frapper. Il a dit avoir perdu connaissance.

Il a ajouté qu’après avoir repris conscience, il a été ignoré pendant une quinzaine de minutes par des passants à qui il avait demandé de l’aide.