Des perruques de la boutique «Eva and Company»

Vancouver: dépôt d’accusations pour le vol de perruques pour patients cancéreux

VANCOUVER - La police de Vancouver a annoncé qu’elle avait procédé à une arrestation relativement au vol de 150 coûteuses perruques, dont au moins une quinzaine étaient destinées à de jeunes patients atteints de cancer.

Selon la police, Martin Weigelt, âgé de 52 ans, a été accusé à la suite du cambriolage commis dans un magasin spécialisé de l’ouest de Vancouver, à fin de l’été dernier.

Les postiches, dont certains avaient été soigneusement créés avec des cheveux humains et qui étaient destinés à des enfants en convalescence d’un cancer à l’Hôpital pour enfants de la Colombie-Britannique, avaient été volés à la boutique «Eva and Company» le 7 septembre.

Un sac contenant 66 perruques avait été retrouvé dans le couloir d’un hôtel du quartier Downtown Eastside une semaine après le vol, mais les enquêteurs n’ont jamais précisé si certaines d’entre elles étaient destinées à des patients atteints de cancer.

Un communiqué de presse publié par la police de Vancouver révèle que M. Weigelt est bien connu de leur service, ayant cumulé une centaine de condamnations criminelles au fil de trois décennies.

Selon le communiqué, l’homme a été arrêté mercredi et il est toujours détenu en attendant sa comparution la semaine prochaine.