Une poursuite policière qui coûte cher sur la 50

Un homme de 36 ans a reçu une amende de 1309 $ ainsi que l'ajout de 14 points d'inaptitude à son dossier de conduite à la suite d'une poursuite policière d'une durée d'environ 30 minutes sur l'autoroute 50 lundi.

Vers 11 h, des policiers de la Sûreté du Québec (SQ) ont voulu intercepter un véhicule en raison d'un excès de vitesse sur la 50 en direction est à la hauteur de Notre-Dame-de-Bonsecours. L'homme a été aperçu en train de filer à 165 km/h alors que la limite de vitesse permise est de 100 km/h.

Le conducteur refusant de s'immobiliser, une poursuite s'en est suivie.

« Le suspect a circulé à haute vitesse en effectuant des dépassements illégaux avant de prendre la sortie de Fassett au kilomètre 216, détaille l'agent Marc Tessier. Il a fait son arrêt à la fin de la sortie puis a repris l'autoroute en direction Est. »

Le chauffard s'est ensuite aventuré jusqu'à la sortie du chemin Avoca, dans le secteur de Grenville-sur-la-Rouge, et une fois rendu sur la route 148, la poursuite a été annulée « pour des raisons de sécurité ».

Du ratissage a cependant été effectué par les policiers et une fois sur le chemin Scotch, au nord de la 50, des agents ont remarqué « des traces au sol sur un chemin de terre face au chemin des Cèdres ».

C'est une trentaine de minutes après le début de ladite poursuite que les policiers ont finalement arrêté le suspect, « environ 1,5 kilomètre plus loin sur un chemin presque impraticable ».

L'homme de Val-David devait comparaître mardi au palais de justice de Gatineau, alors que son permis de conduire a été suspendu pour une période de sept jours et sa voiture, une Porsche 911, a été remorquée.

«Il pourrait faire face à des accusations de conduite dangereuse et de fuite», précise la SQ.