La propriétaire du motel Blanche d’Haberville à Saint-Jean-Port-Joli se sent mieux en sachant que ses clients ne prennent pas de risques inutiles sur les routes.
La propriétaire du motel Blanche d’Haberville à Saint-Jean-Port-Joli se sent mieux en sachant que ses clients ne prennent pas de risques inutiles sur les routes.

Une nuit au motel gratuite pour éviter la tempête

Pour Patricia Gagné, pas question de prendre la route dans de telles conditions routières hivernales; la propriétaire du motel Blanche d’Haberville à Saint-Jean-Port-Joli a offert la nuit de dimanche à lundi gratuite à ses clients, le temps que passe la tempête.

«La plupart de ces clients-là, je les ai accueillis samedi soir alors que la tempête commençait un peu. Les gens avaient déjà peur et ils disaient que ce n’était pas beau. Je ne voulais pas leur ajouter un stress supplémentaire», indique la propriétaire du motel.

Mme Gagné a donc permis aux clients de rester au motel une autre nuit pour 0 $, les femmes de chambre ont aussi pu rester au chaud à la maison pour la journée. 

«Il y avait une équipe de hockey aussi qui est arrivée vendredi, elle venait de Laval. Ils ne sont pas du coin et le hockey, ça coûte déjà cher, je ne voulais pas en ajouter.»

À LIRE AUSSI: Une vraie tempête frappe Québec [PHOTOS]

La propriétaire se sent aussi mieux en sachant que ces gens ne prennent pas de risques inutiles sur les routes. Pour ceux qui travaillent lundi et qui devaient absolument faire la route, elle a suggéré fortement d’attendre que la tempête se calme, en fin d’après-midi. 

«Pour moi c’est normal, ça allait de soi. C’est fou dehors! L’autoroute était même fermée dans le coin... Je ne voulais pas utiliser la situation pour faire de l’argent et forcer les gens à payer une nuit de plus, ça ne me rentre pas dans la tête. Je peux me permettre de faire ça alors pourquoi pas», ajoute-t-elle. 

Elle espère d’ailleurs que d’autres commerces s’inspirent de ce geste.