Une éclosion de salmonellose en Ontario et au Québec serait liée à un saucisson

OTTAWA - Une éclosion de salmonellose qui a touché une douzaine de personnes en Ontario et au Québec serait liée à la consommation d’une certaine marque de saucisson, affirment les autorités de la santé publique.

L’Agence de la santé publique du Canada (ASPC), ses partenaires provinciaux de la santé publique, l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) et Santé Canada enquêtent sur cette éclosion.

L’exposition au saucisson à l’italienne, doux, salé à sec, de marque Filicetti serait une des sources de l’éclosion. Certaines personnes malades ont déclaré avoir mangé ce produit, avant que la maladie ne se manifeste. D’autres personnes ont rapporté avoir consommé des saucissons à sec de marque Filicetti avant d’être malades.

L’ACIA a diffusé le 17 octobre un avis de rappel d’aliments visant différents saucissons séchés prêts à manger, y compris le saucisson à l’italienne doux salé à sec de marque Filicetti. L’ACIA a découvert d’autres produits touchés et diffusé un avis de rappel d’aliments actualisé.

On recensait en date du 23 octobre 2019 douze cas confirmés d’infection à Salmonella Litchfield (Salmonella enterica sérotype Litchfield), soit dix en Ontario et deux au Québec. La maladie s’est déclarée chez les personnes touchées entre mai et septembre 2019. Une personne a été hospitalisée.

N’importe qui peut contracter la salmonellose (infection à salmonelles), mais les nourrissons, les enfants, les aînés et les personnes dont le système immunitaire est affaibli ont un risque accru de maladie grave parce que leur système immunitaire est fragile.

La plupart des personnes rendues malades par la salmonellose se rétablissent complètement après quelques jours.

Les symptômes d’une infection à salmonelles apparaissent habituellement de 6 à 72 heures après l’exposition à des salmonelles provenant d’une personne infectés ou d’un animal ou d’un produit contaminé. Ils comprennent de la fièvre, des frissons, de la diarrhée, des crampes abdominales, des maux de tête, des nausées et des vomissements.

On conseille aux consommateurs de jeter immédiatement tous les produits rappelés.