La tragédie survenue dimanche au camping Centre naturiste D.S.A. de
 Saint-Cyrille-de-Wendover serait la première en 32 ans.

Une dame retrouvée sans vie dans la piscine d’un camping naturiste à Saint-Cyrille-de-Wendover

SAINT-CYRILLE-DE-WENDOVER — Une dame de 69 ans a été retrouvée morte dans la piscine du camping Centre naturiste D.S.A de Saint-Cyrille-de-Wendover, dimanche matin.

Ce sont des campeurs qui ont aperçu le corps de la victime, inanimé, dans la piscine. Rapidement, la Sûreté du Québec (SQ) a été contactée et des tentatives de réanimation ont été effectuées par les employés et les clients formés pour effectuer ce genre de manœuvre. Le défibrillateur cardiaque du site a lui aussi été utilisé pour tenter de sauver la victime. La direction de l’endroit assure avoir tout essayé pour éviter le pire, mais en vain. Le décès de la dame a été constaté par les autorités un peu après 11 heures au centre hospitalier de Drummondville.

Ce sont des campeurs qui ont aperçu le corps de la victime, inanimé, dans la piscine.

Par ailleurs, la victime venait tout juste d’amorcer son séjour au camping en compagnie de son mari. Ce dernier était en voie de se rendre sur un terrain de pétanque lorsque l’événement s’est produit. Aux dires des administrateurs de l’endroit, cette tragédie serait la première à survenir en 32 ans d’activité.

Pour l’instant, la cause de l’incident n’a toujours pas été identifiée. Cependant, la direction du camping suppose qu’il pourrait s’agir d’un arrêt cardiaque. Les policiers de la SQ enquêteront dans les prochains jours pour déterminer les circonstances du décès. Une autopsie sera également pratiquée sur le corps de la dame.

En date du 21 juillet, la Société de sauvetage a recensé 36 noyades pour l’année 2019, comparativement à 34 à pareille date en 2018.