Disponible à partir du 1er avril, le nouveau service d’aide par texto a été crée par Anorexie et Boulimie Québec, en collaboration notamment avec Bell cause pour la cause et la Fondation Casse-Tête.

Un service de texto pour les jeunes aux prises avec un trouble alimentaire

Un service de texto a été mis sur pied pour venir en aide aux jeunes Québécois qui ont une relation difficile avec leur corps et la nourriture.

Disponible à partir du 1er avril, le nouveau service d’aide par texto a été crée par Anorexie et Boulimie Québec (ANEB), en collaboration notamment avec Bell cause pour la cause et la Fondation Casse-Tête. Il s’adresse particulièrement aux adolescent(e)s et jeunes adultes âgés de 14 à 20 ans, une période propice au développement de l’anorexie et de la boulimie, souligne ANEB dans un communiqué diffusé mardi. 

En écrivant un message texte au 1 800 630-0907, les jeunes pourront obtenir de l’aide auprès d’un intervenant, explique l’organisme. Le service sera disponible du lundi au vendredi, de 11h à 15h30. «Les utilisateurs pourront y poser leurs questions, obtenir du soutien ou encore des références, que ce soit pour eux, un ami, ou un membre de la famille», précise ANEB. 

En dehors de ces heures, les jeunes pourront bénéficier des autres services de l’organisme déjà en place, comme la ligne d’écoute (même numéro que pour le service de texto) et le clavardage (anebquebec.com).

L’organisme croit que le service d’aide par texto permettra aux intervenants de rejoindre des jeunes qui n’ont pas recours à la ligne d’écoute ou au service de clavardage. Selon lui, l’utilisation de textos auprès des jeunes «semble créer un sentiment de confiance et de proximité, et ce, rapidement».