Pascal Lafrenière, directeur général du Festival western de Saint-Tite.
Pascal Lafrenière, directeur général du Festival western de Saint-Tite.

Un rapport biaisé, clame le Festival western de Saint-Tite

Paule Vermot-Desroches
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Le rapport sur le traitement réservé aux animaux de rodéos rendu public mercredi matin par le professeur de droit Alain Roy est «biaisé», basé sur une «interprétation abusive de la Loi sur la santé et la sécurité de l’animal» et rédigé par un seul vétérinaire. C'est du moins l'avis de l'organisation du Festival western de Saint-Tite, qui se questionne réellement sur les intentions derrière cette sortie, alors que le comité consultatif mis en place en collaboration avec le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation n'a même pas eu le temps d'en discuter encore.