Patrick Labrie était membre de la Royal Canadian Horse Artillery, une unité de la Force régulière de l’Armée de terre de la base de Petawawa.

Un militaire originaire de Gatineau meurt à l’entraînement

Un militaire originaire de Gatineau est décédé lors d’un exercice de parachutisme en Bulgarie, lundi soir.

La Défense nationale a confirmé le décès de Patrick Labrie, du 2e Régiment, Royal Canadian Horse Artillery, une unité de la Force régulière de l’Armée de terre de la base de Petawawa, en Ontario.

« M. Labrie est décédé à la suite de blessures subies pendant une instruction en parachutisme dans le cadre de l’exercice SWIFT RESPONSE 19 », a confirmé le commandant Jean-Marc Lanthier, mardi.

Le Gatinois a perdu la vie lundi à 22 h (heure locale) près de la base aérienne de Cheshnegirovo, à environ 200 kilomètres à l’est de la capitale, Sofia.

La Défense nationale n’a pas précisé les circonstances du décès du jeune militaire. La police militaire a ouvert une enquête.

Selon la porte-parole de l’armée bulgare, Violina Valeva, les soldats effectuaient des sauts nocturnes à basse altitude lorsque le pire s’est produit. Un autre Canadien et deux Américains auraient été blessés dans ce même incident.

Selon le site d’information Traffic.news, le parachute du militaire décédé ne s’est pas ouvert et les trois autres parachutistes se sont blessés après avoir sauté trop près les uns des autres.

« Je suis profondément attristé par la perte du bombardier Patrick Labrie, a brièvement commenté le commandant Lanthier. Non seulement sa mort est-elle une douloureuse perte pour sa famille et ses amis, mais sa disparition est ressentie dans toute l’Armée canadienne et la communauté militaire. »

L’exercice SWIFT RESPONSE 19 est un exercice d’entraînement multinational qui se déroule du 8 au 27 juin, en Bulgarie, en Croatie et en Roumanie.

Les États-Unis dirigent cet exercice d’entraînement aéroporté, dans le cadre des accords de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN).

Le premier ministre Justin Trudeau a offert ses condoléances à la famille éprouvée.

« Aujourd’hui, les Canadiens sont de tout cœur avec la famille et les proches du soldat canadien tué dans un exercice en Bulgarie. Nous n’oublierons jamais les services que le courageux bombardier Patrick Labrie a rendus à notre pays. »

Les Forces armées canadiennes ont indiqué que Patrick Labrie était dans ses rangs depuis 2013. Il a débuté sa carrière à la base militaire de Valcartier, puis a été transféré à la base de Petawawa l’année suivante.

Avec La Presse canadienne et Agence France-Presse