Un franchisé poursuit Tim Hortons pour 4 millions$

Un franchisé de Tim Hortons poursuit la société mère de la chaîne de cafés, qu’il accuse d’avoir fait preuve de mauvaise foi en refusant de renouveler la licence d’un de ses établissements.

Mark Kuziora a déposé la poursuite de 4 millions $ devant la Cour supérieure de justice de l’Ontario contre TDL Group, une filiale de sa société mère Restaurant Brands International, le 12 avril.

La poursuite explique que TDL Group a refusé de renouveler la licence de M. Kuziora, qui expire à la fin d’août, pour son café situé au 200 Bay Street du centre-ville de Toronto. Selon le document, M. Kuziora croit que l’entreprise aurait renouvelé sa licence s’il s’était engagé à rénover son établissement - un arrangement que l’entreprise ferait avec tous ses franchisés.

La poursuite fait valoir que TDL Group aurait fait preuve de mauvaise foi et que le rejet de la demande de renouvellement de M. Kuziora aurait été motivé notamment par le fait que celui-ci est le principal plaignant dans une action collective contre la compagnie et qu’il est membre d’une association de franchisés mécontents de la gestion de la chaîne.

Ni Restaurant Brands International ni Tim Hortons n’ont immédiatement répondu à une demande de commentaires. Aucune des allégations n’a été prouvée en cour.