L'an dernier, le Dîner en Blanc s’était déplacé à Lévis en installant ses tables au quai Paquet. 
L'an dernier, le Dîner en Blanc s’était déplacé à Lévis en installant ses tables au quai Paquet. 

Un Dîner en blanc «à la maison»

Drapés de grandes robes blanches ou de chemises de lin pâles, des milliers d’hommes et de femmes prennent d’assaut, chaque été, les rues de Québec, le temps d’un dîner. Cette année, en temps de pandémie, le Dîner en blanc de Québec devient un rassemblement numérique, gratuit et ouvert à tous.

L’événement sélect, qui ne dévoile d’ordinaire sa position géographique à ses 2000 participants que quelques minutes avant le début de la soirée, se fera cette année en ligne, samedi le 1er août, via la plateforme Zoom et sera ouvert à tous. 

«Le Dîner en blanc, c’est un gros party qu’on s’offre. Ce sont des amis qui se rassemblent autour d’un repas chic et gastronomique. On célèbre l’élégance, l’art de la table, les bonnes manières et la gastronomie», explique André Auger, organisateur de l’événement.

M. Auger et son équipe invitent les gens, pour l’édition 2020, à se vêtir en blanc et à se rassembler en petits groupes, à la maison, afin de respecter les mesures sanitaires. Comme à l’habitude, on propose aux participants de prévoir un pique-nique chic et distingué où champagne, vin blanc et repas gastronomiques seront servis sur une table blanche. 

La formule «hybride» permettra aux participants de faire un petit dîner en blanc à la maison avec les amis tout en étant connectés, à distance, avec les milliers d’autres invités. Via la page Facebook du Dîner en blanc de Québec ou directement sur le Zoom collectif, tout le monde pourra fêter, danser et partager son souper afin de célébrer l’élégance. Un DJ mettra de l’ambiance tout au long de la soirée. À 21h15, les participants seront invités à allumer des feux de Bengale comme le veut la tradition.

Étant une marque distribuée, les organisateurs du Dîner en blanc de Québec ont dû demander la permission à leurs supérieurs avant de migrer le concept vers le monde numérique le temps d’une édition. L’événement «à la maison» de Québec est d’ailleurs le premier de ce type à avoir été accepté par le comité international. 

Le 10e anniversaire reporté

Le «Dîner en blanc à la maison» étant toutefois assez différent de la rencontre classique du «Dîner en blanc de Québec», l’organisation de Québec préfère reporter son 10e anniversaire, qui devait avoir lieu cet été, en 2021.

Le Dîner en blanc prend racine à Paris en 1988. Il a été fondé avant tout comme une «célébration de l’amitié, de la beauté et du bon goût inspiré de la galanterie et des valeurs nobles qui composaient autrefois la haute société française». La première bande d’amis à avoir organisé le dîner ne s’était pas vu depuis une dizaine d’années. Afin de se reconnaître, de loin, dans un parc, ils se sont tous vêtus de blanc. C’est ainsi qu’est donc né le tout premier «Dîner en blanc». Cette fête est aujourd’hui soulignée dans 80 villes à travers une trentaine de pays.