Les agents de protection de la faune sont intervenus auprès d’un cerf de Virginie qui s’est retrouvé dans la cour de l’école St-Bernard jeudi matin.
Les agents de protection de la faune sont intervenus auprès d’un cerf de Virginie qui s’est retrouvé dans la cour de l’école St-Bernard jeudi matin.

Un cerf de Virginie s'invite dans une cour d'école

Les élèves de l’école St-Bernard de Granby ont reçu un visiteur plutôt inhabituel, jeudi matin, dans leur cour de récréation. Un chevreuil s’est retrouvé sur le terrain, près de l’école, incapable de trouver une issue pour en sortir. L’intervention des agents de protection de la faune a été requise pour reconduire l’animal dans son environnement.

La présence de la bête a été remarquée par les membres du personnel à leur arrivée à l’école, vers 7 h 40. L’animal, qui présentait des blessures au visage et à une patte, s’est retrouvé coincé dans la cour et se tenait près de la clôture. Le personnel de l’établissement a contacté les agents de la faune pour aider l’animal à retourner en forêt. 

« Dès que les enfants ont commencé à arriver à l’école, ils ont été dirigés à l’intérieur de l’établissement, comme c’est le cas lors des jours de pluie », explique Alexandra Langlois, coordonnatrice aux communications à la commission scolaire du Val-des-Cerfs. 

Les agents de protection de la faune ont utilisé une fléchette tranquillisante pour endormir l’animal, explique Sylvain Carrier, porte-parole au ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs. Les agents l’ont ensuite placé sur un brancard pour le transporter au camion qui l’a ensuite conduit dans son environnement naturel.

« Il a été relocalisé dans un milieu boisé à Shefford », précise M. Carrier. 

La visite du cervidé a créé une certaine excitation chez les enfants, mais aussi de l’inquiétude chez certains. Lorsque l’intervention des agents a été complétée, la direction a adressé un message aux élèves pour les rassurer et les informer que le cerf était hors de danger.