Accompagné notamment du gouverneur du Michigan Rick Snyder, le premier ministre Justin Trudeau a lancé vendredi matin la construction du pont Gordie-Howe, un projet de 5,7 milliards $ qui doit être inauguré en 2024.

Trudeau à Windsor pour vanter le pont Gordie-Howe

WINDSOR — Le gouvernement fédéral a officiellement annoncé vendredi le début des travaux de construction d'un nouveau pont entre Windsor et Détroit.

Accompagné de dignitaires des deux pays, le premier ministre Justin Trudeau a lancé vendredi matin la construction du pont Gordie-Howe, un projet de 5,7 milliards $ qui doit être inauguré en 2024 et qui aura une durée de vie de 125 ans.

M. Trudeau a dit que la construction du pont long de 2,5 kilomètres créera 2500 emplois et que le pont, une fois complété, stimulera l'économie.

Le pont enjambera la rivière Détroit. Environ le quart des marchandises qui sont échangées annuellement entre le Canada et les États-Unis traversent le corridor Windsor-Détroit.

M. Trudeau a dit qu'environ 7000 véhicules commerciaux traversent le secteur chaque jour.

«Je crois que les échanges commerciaux intégrés et à deux sens entre Windsor et Détroit ne feront qu'augmenter à partir de maintenant, ce qui est une très bonne chose pour les communautés locales et les économies nationales, a-t-il dit. Des déplacements plus courts, des chaînes d'approvisionnement plus efficaces et un meilleur accès au marché américain. On attend le pont international Gordie-Howe depuis longtemps.»

M. Trudeau a ajouté que le projet de pont a toujours été prioritaire, mais qu'il a pris une nouvelle importance depuis la conclusion d'un nouvel accord commercial entre le Canada, les États-Unis et le Mexique.

Les tours du pont à haubans de six voies seront conçues pour ressembler à un bâton de hockey qui effectue un tir frappé.

M. Trudeau profitera aussi de sa visite pour rencontrer des chefs syndicaux, visiter une usine automobile et distribuer des dindons en vue de l'Action de grâce.